Tino Rossi - Biographie générale 4/4.

1936TableauTinoWeismannAccourci

(Tino Rossi, peint par le Maître Jacques Weismann en 1936)

_____

Tout texte surligné sur fond jaune contient un document ou un article de presse d'époque.

Il suffit de cliquer dessus (clic gauche).

_____

De l'opérette à la télévision.

En 1970, Tino Rossi arrive à un âge où il désire mieux profiter de sa famille et de la Corse. On ne le verra donc plus sur scène qu'à l'occasion de tournées régulières (y compris à l'étranger) et de nombreuses participations bénévoles à des galas.

  • Le 20 avril 1970, Tino Rossi reçoit le Prix Henri Varna, au cours d'un dîner-spectacle organisé par le Club des Marseillais de Paris. Une médaille commémorative lui est remise.
  • En Juillet 1970, Tino Rossi est le chanteur le plus populaire selon Paris-presse, suivi de Georges Brassens. La chanteuse la plus populaire étant Mireille Mathieu, suivie de Sheila.
  • De la mi-juin 1970 à fin Septembre 1970, Tino Rossi est en vacances au Scudo, Ajaccio. Il se repose depuis la fin des représentations de l'opérette Le Marchand de soleil ; non sans avoir enregistré à la fin Mai 1970 puis en Octobre 1970 un double album 33T Les plus belles chansons du monde annoncé pour Décembre 1970.

1970.09.17TinoEtlaurent VacancesScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi, chez lui en vacances, au Scudo (Ajaccio) qui jette son fils Laurent "dans le bain", pour symboliser la carrière artistique de Laurent Rossi qui débute.

Photographie AGIP - 17 septembre 1970 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 21 novembre 1970, Tino reçoit chez lui les tinorossistes du sérail, pour leur plus grande joie.

1970.11.21TinoRossiTinorossistesNeuilly001

  • 1970.11.21TinoRossiTinorossistesNeuilly002
  • 1970.11.21TinoRossiTinorossistesNeuilly003
  • 1970.11.21TinoRossiTinorossistesNeuilly004
  • 1970.11.21TinoRossiTinorossistesNeuilly005

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit chez lui en son salon cossu plusieurs fidèles tinorossistes, au 40, Bd Maillot, Neuilly-sur-Seine.

  • cliché 1, de g-à-d : M. Henri Nectoux (debout) ; Mme Lilia Rossi (au fond) ; Tino Rossi ; M. Georges Bruneau (debout) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 2, de g-à-d : M. René Guihuit ; Henri Nectoux (debout) ; Tino Rossi ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 3, de g-à-d : M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; M. René Guihuit : M. Henri Nectoux ; Tino Rossi (tous debout).
  • cliché 4, de g-à-d : M. René Guihuit (debout) ; Tino Rossi ; Mme Lilia Rossi (debout) ; Mme Derouard (debout) ; M. Henri Nectoux (debout) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; M. Georges Bruneau (debout).
  • cliché 5, de g-à-d : M. René Guihuit ; M. Henri Nectoux (debout) ; Tino Rossi ; M. Georges Bruneau (debout) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.

Photographies X - 21 novembre 1970 - Coll. C. R-V (1 à 4) ; Coll. Bruneau (5).

_____

En 1971,  Tino Rossi est très productif. Il enregistre beaucoup, part en tournée en France et à l'étranger, fait beaucoup d'émissions TV... Une année bien remplie.

1971.01CarteVoeuxTinoRossi

Carte de vœux 1971 manuscrite par Tino Rossi.

_____

  • En Février 1971, Tino Rossi visite le Salon du Jouet qui se tient à Paris, aux Parc des Expositions de la Porte de Versailles.
  • Le 31 mars 1971, Tino Rossi est en Belgique, et visite le champs de bataille de la bataille de Waterloo, sur la trace de Napoléon Ier, Empereur.
  • Les 1, 2 et 3 avril 1971, Tino Rossi est en tournée en Belgique.
  • Le 6 avril 1971, Tino Rossi est présent à Bastia et brise la traditionnelle bouteille de Champagne contre la coque du ferry Roussillon.
    • La cérémonie de baptême est retransmise par Radio Monte-Carlo, au cours d'une émission animée par Jean-Pierre Foucault, en présence de Laurent Rossi et de Séverine, gagnante de l'Eurovision 71.
  • Le 1er juin 1971, Tino Rossi et Jacqueline Boyer sont en gala à Abbeville, dans la salle du Ponthieu, pour le Gala de clôture de l'opération Royale, organisé par la Régie des Tabacs. Accompagné par Jean Bernard et son orchestre.
  • Où l'on apprend des choses intéressantes sur les amitiés dans le show-business... (in Photo-Journal, Volume 35 — No 12 — Montréal, Semaine du 5 au 11 juillet 1971) : « Il existe à la radio française une règle en vertu de laquelle l'artiste qui est la première à enregistrer une œuvre doit être diffusée avant tous ceux et celles qui l'ont inscrite après coup, à leur répertoire. Mireille Mathieu, qui fut la première à endisquer la chanson du film “Love Story”, a volontairement retardé sa diffusion initiale afin de bloquer du coup Dalida et Tino Rossi, qui avaient, après elle, ajouté ce refrain à leur discographie. »
  • Le 9 juillet 1971, Tino Rossi et le chef d'orchestre Franck Pourcel se croisent sur le port de plaisance de Cannes, où ils y ont chacun leur bateau amarré.
  • Le 13 juillet 1971, Tino Rossi atterrit au Canada, accompagné de son chef d'orchestre Paul Piot et de son imprésario Félix Marouani, à l'aéroport de Dorval. Il donne, dès son arrivée, une conférence de presse.
  • 1971.07.13vm94-tdh71-345-001
  • 1971.07.13vm94-tdh71-345-007

Ci-dessus : Tino interviewé le jour de son arrivée au Canada, à Montréal, dans le Pavillon de l'État du Vermont.

Photographies Hansen - 13 juillet 1971 - Coll. Ville de Montréal.

_____

  • Les 14 et 18 juillet 1971, Tino Rossi au Festival Terre des Hommes, en gala à Montréal (Canada), Place des Nations.
  • 1971.07.14vm94-tdh71-366-004
  • 1971.07.14vm94-tdh71-366-011

Ci-dessus : Tino Rossi en gala au festival Terre des Homme, à Montréal, Place des Nations

  • à gauche, de dos : M. Paul Piot, Chef d'orchestre.

Photographies Hansen - 14 juillet 1971 - Coll. Ville de Montréal.

_____

  • Le 7 août 1971, Tino Rossi est en gala à Santa Reparata di Balagna, en Corse, au Théâtre de Verdure, devant 2.500 personnes.
    • Présentateur du spectacle : André Hatchondo.
    • Accompagné par Jean Bernard et son orchestre.
    • Tino interprète : Une rose, Le Pinzutu, le pot-pourri opérettes, Solenzara, La boudeuse, Mon pays, Ah ! Le petit vin blanc, Love story, Ajaccio, J'avais vingt ans, Le rêve passe, Ave Maria de Schubert, La paloma, La complainte corse, le pot-pourri de Vincent Scotto et conclut par l'Ajaccienne.
  • Le 14 août 1971, Tino Rossi en gala à l'Île Rousse, à l'occasion du baptême du Square Tino Rossi dans cette ville, devant 4.000 personnes.
    • Accompagné par Jean Bernard et son orchestre.
    • Tino y interprète notamment : Ici, Le Pinzutu, Solenzara, Ajaccio, J'avais vingt ans, Mon Pays, le pot-pourri de Vincent Scotto et conclut par l'Ajaccienne, reprise en chœur par Régina et Bruno Baccara, Maryse Nicolaï et Antoine Ciosi.
  • En Septembre 1971, Tino Rossi prolonge ses vacances chez lui au Scudo, à Ajaccio.
  • Le 23 octobre 1971, Tino Rossi est en gala à Saint-Amand-les-Eaux.

Ci-contre : billet d'entrée au gala Tino Rossi à Saint-Amand-les-Eaux du 23 octobre 1971. (Coll. C. R-V.)

1971.10.23BilletGalaTinoRossiSaintAmand

  • Mi-Novembre 1971, Tino Rossi reçoit chez lui pour un reportage photographique, à deux semaines de l'émission TV Cadet-Rousselle le 25 novembre 1971.

1971.11TinoRossiNeuilly001

1971.11TinoRossiNeuilly002

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui, 40 Bd Maillot, Neuilly-sur-Seine.

Photographies Paté - Novembre 1971 - Coll. C. R-V.

_____

  • Samedi 27 novembre 1971 : visite des tinorossistes chez Tino Rossi à Neuilly-sur-Seine, Boulevard Maillot : M. René Guihuit, M. Georges Bruneau, M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme, M. Jean Pichon, M. Claude Herbelot et M. Henri Nectoux. Présent : Laurent Rossi.
  • 1971.11.27VisiteChezTinoRossi01
  • 1971.11.27VisiteChezTinoRossi02

Ci-dessus : fidèles Tinorossistes en visite chez lui, Boulevard Maillot à Neuilly-sur-Seine.

  • cliché gauche : Tino Rossi entouré de M. Claude Herbelot et M. René Guihuit.
  • cliché droit : Laurent Rossi entouré de M. Jean Pichon et serrant la main à M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.

Photographies X - 27 novembre 1971 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 6 décembre 1971 de 10H00 à 11H00, Tino Rossi sur Paris-Inter dans l'émission radiodiffusée de Georges de Caunes.
  • Le 16 décembre 1971, Tino Rossi est présent dans la nouvelle salle de spectacles de Paris - Le Lido de Paris, pour la première représentation de la revue Bonjour la nuit.

En 1972, l'on fête les 40 ans de carrière de Tino Rossi. Pour l'occasion, Tino est au Bazar de l'Hôtel de Ville à Paris, pour une mémorable séance de dédicace le 9 décembre. Le Coffret 3 disques de cet anniversaire y est en bonne place ! Et Tino toujours numéro un des ventes de disques cumulées...

À l'occasion des festivités organisées en Fin 1972 pour les 40 ans de chansons de Monsieur Rossi, Marcel Achard déclarera : «Il a bien entendu l'admiration des croulants du troisième âge ; celle, méditée, des quadragénaires ; mais aussi l'enthousiasme sans contestation des jeunes. Personnellement, je le trouve très compréhensible : on ne discute pas une étoile. Elle brille, et puis c'est tout».

  • Le 19 février 1972, Tino Rossi assiste à la première représentation dans Paris, au Châtelet, de l'opérette Gipsy, qui révélera le ténor José Todaro.
  • Du 7 mars au 22 mars 1972, Tino Rossi en tournée au Canada (départ de France le 7 mars après-midi ; arrivée à l'aéroport Dorval - Canada). 
    • Pour cette tournée, Tino a adapté son tour de chant avec des titres bien franchouillards tels que Mon Paris, La Seine, Paris je t'aime d'amour...
  • Le 9 mars 1972, Tino Rossi à la télévision Radio-Canada, dans l'émission Boubou, de Jacques Boulanger à 12H30.
  • Du 9 au 16 mars 1972, Tino Rossi est en gala à Montréal, au Théâtre Saint-Denis, accompagné par son chef d'orchestre Paul Piot.
  • Les 17 et 18 mars 1972, Tino Rossi est en gala à Québec, salle Louis Fréchette, accompagné par son chef d'orchestre Paul Piot.
  • Le 19 mars 1972, Tino Rossi est en gala à Ottawa, au Centre des Arts, accompagné par son chef d'orchestre Paul Piot.
  • Le 20 mars 1972, Tino Rossi est en gala à Saguenay, à l'Auditorium Dufour, accompagné par son chef d'orchestre Paul Piot.
  • Le 14 avril 1972, Tino Rossi atterrit à Tahiti, à Papeete (en provenance de Los Angeles) et donne une série de galas jusqu'au 22 avril 1972 en Polynésie Française.
    • N'étant jamais très rassuré en avion, Tino n'était pas très chaud pour cette tournée dans le Pacifique... En fait, il avait fini par accepter à la condition que Carlos fasse la tournée avec lui. Ainsi donc, Carlos et Tino feront la tournée en commun.

1972.04.14TinoRossiTahitiDescentedAvion

Ci-dessus : Tino Rossi à sa descente d'avion à Papeete (Tahiti), accueil traditionnel avec vahinés et colliers de fleurs, pour une série de concerts sur l'île.

Photographie S. Teva - 14 avril 1972 - Coll. C. R-V.

_____

1972.04TinoRossiTahitiConcertNocturne

Ci-dessus : Tino Rossi en concert nocturne à Papeete.

Photographie S. Teva - Avril 1972 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 24 avril 1972, Tino Rossi atterrit en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa et donne 3 galas les 25, 26 et 27 avril 1972 à Nouméa, au Flex (En Nouvelle Calédonie avec Carlos et Fernand Reynaud). Retour en France le 29 avril 1972.
  • En Mai 1972, Tino Rossi est en vacances au Scudo, Ajaccio, pour la Pentecôte.

1972.08TinoRossiAuScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio, au cours d'un apéritif.

  • C'est à Tahiti que lui est offerte cette chemise tahitienne qu'il aimera souvent porter.

Photographie Agip - 26 mai 1972 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 8 juin 1972 : Tino Rossi participe à l'inauguration de la Place Maurice Chevalier, à Nogent-sur-Marne, par M. le Maire - Roland Nungesser, en présence de Mireille Mathieu et Jean Sablon.
  • Samedi 17 juin 1972 : visite des tinorossistes chez Tino Rossi à Neuilly-sur-Seine : René Guihuit, Georges Bruneau, Michel Vandrôme, Henri Porcq. Tino offre deux médailles Monnaie de Paris.
  • En Juillet et Août 1972, Tino Rossi est en vacances au Scudo, Ajaccio.
  • Du 2 octobre au 24 novembre 1972 (dates de radiodiffusion), Tino Rossi est l'invité sur RTL, pendant 8 semaines, du lundi au vendredi, d'une émission radio lui rendant hommage : 40 ans de chansons de Tino Rossi 32 - 72
    • Chaque jour, pendant 15 minutes, est détaillée une année de la carrière du chanteur.
  • Le 7 octobre 1972, Tino Rossi donne un récital à Orange, au Palais de la Bière.
  • Le 2 décembre 1972, Tino Rossi en gala (on ne sait pas où).
  • Le 6 décembre 1972 en soirée, Tino Rossi dans les murs de l'Hôtel George V, pour une soirée "after" et son hommage improvisé pour ses 40 ans de chanson, par les chanteurs et musiciens qui l'aiment, ainsi que par de fidèles tinorossistes, à l'issue de l'émission TV Cadet Rousselle.

1972.12.06GeorgeVpostCadetRousselle001

Ci-dessus : Tino pour l'after donné à l'Hôtel George V, entouré des chanteurs et musiciens ainsi que par les tinorossistes de toujours.

  • Mlle Derouard, tinorossiste, en tunique blanche,
  • Pascal Marcelli, chanteur corse, en pleine vocalise,
  • Antoine Bonelli, jouant de sa célèbre guitare,
  • André Verchuren, accordéoniste de renom,
  • Régina, chanteuse corse, en pleine vocalise,
  • Mme A. Martin, tinorossiste, tout sourire et bras croisés,
  • Josy Andrieu, chanteuse, en robe à fleurs,
  • André Bernard, manager d'artistes, avec ses grosses lunettes, 
  • Mme Derouard, tinorossiste, avec sa canne,
  • Tino Rossi, vraiment touché par cet hommage improvisé.

Photographie Baldoni - 6 décembre 1972 - Coll. C. R-V.

_____

1972.12.06GeorgeVpostCadetRousselle002

Ci-dessus : Tino pour l'after donné à l'Hôtel George V, entouré de Laurent et de Lilia.

Photographie Baldoni - 6 décembre 1972 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 9 décembre 1972, séance de dédicaces de disques au BHV.

1972.12.09TinoRossiBHVCoffret40TitresdOr

Ci-dessus : Tino Rossi, un monument sur piédestal au BHV, pour ses 40 ans de chansons.

 Photographie Neuvecelle - 9 décembre 1972 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 16 décembre 1972, Tino Rossi en gala à Nancy.
  • Le 18 décembre 1972, Tino Rossi en gala sur RTL pour ses 40 ans de chansons.

En 1973, bonne année pour Tino Rossi.

  • Le 7 janvier 1973, Tino Rossi participe à la messe du premier anniversaire de la disparition de Maurice Chevalier, qui se tient à Marne-le-coquette, en présence de Félix Paquet (acteur, comédien, chanteur puis secrétaire particulier de Maurice Chevalier), Robert Manuel (acteur, comédien et metteur en scène), Nita Raya (actrice, chanteuse, comédienne, meneuse de revue et ancienne compagne) et Odette Meslier (danseuse et dernière compagne)
    • La rue qui mène à la propriété de Maurice Chevalier, La Louque, est rebaptisée Rue Maurice Chevalier en cette occasion.

1973.01.07TinoRossiInaugRueChevalier

Ci-dessus : inauguration de la rue Maurice Chevalier à Marnes-la-coquette.

  • de g-à-d : Félix Paquet, Nita Raya, Tino Rossi, Robert Manuel et Odette Meslier

Photographie Agip - 7 janvier 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 10 février 1973, Tino Rossi reçoit en son domicile, 40, boulevard Maillot, à Neuilly-sur-Seine, M. le Président de l'Association Tino Rossi - Michel Vandrôme, et des membres éminents du Club.
    • Tino présente, en présence de M. le Directeur Artistique EMI - Gérard Trimbach, la plus belle canne de Maurice Chevalier à pommeau en or massif, que Maurice lui a léguée.
    • Michel Vandrôme, un Président exigeant envers lui-même comme envers Tino, mais toujours pour la bonne cause.
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly001
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly002
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly003
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly004
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly005
  • 1973.02.10TinoRossiTinorossistesNeuilly006

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit chez lui en son salon cossu plusieurs fidèles tinorossistes.

  • cliché 1, de g-àd : Tino Rossi assis avec M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 2, de g-à-d : M. le Directeur Artistique EMI - Gérard Trimbach ; M. René Guihuit ; M. Georges Bruneau (debout) ; Tino Rossi.
  • cliché 3, de g-à-d : Tino Rossi ; M. Raymond Taboulot (de face) ; M. Georges Bruneau (de dos).
  • cliché 4, de g-à-d : M. le Directeur Artistique EMI - Gérard Trimbach ; Tino Rossi (debout avec la canne de Maurice Chevalier) ; M. René Guihuit ; M. Georges Bruneau (debout).
  • cliché 5, de g-à-d : Tino Rossi assis avec M. René Guihuit ; M. Michel Vandrôme (debout).
  • cliché 6, de g-à-d : M. René Guihuit et Tino Rossi debout, devant le Trophée International du Show-Business - Midem 1973 attribué à Tino le 23 janvier 1973 (étagère du bas).

Photographies X - 10 février 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 29 mars 1973, Tino Rossi en gala Musicorama 73 - Europe n°1 - à Metz dont il sera tiré le 33 tours Musicorama 73.

1973.03.29TinoRossiMusicorama73Metz

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Musicorama 73 - Europe n°1 - à Metz.

Photographie X - 29 mars 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 15 mai 1973, Tino Rossi, à l'occasion de sa tournée en Belgique pour ses 40 ans de carrière, rencontre Miss Belgique 73 - Christiane de Visch.

Ci-contre : tract promotionnel Gala Tino Rossi à Saint-Servais le 18 mai 1973 (Coll. C. R-V.)

1973.05.18TractRecitalTinoRossiStServais

Ci-contre : billet d'entrée au Gala Tino Rossi à Saint-Servais du 18 mai 1973 (Coll. C. R-V.)

1973.05.18BilletGalaStServaisTinoRossi

  • Le 19 mai 1973, Tino Rossi est en gala à Charleroi (Belgique) au Palais des Beaux Arts.
  • Le 20 mai 1973, Tino Rossi est en gala à La Louvière (Belgique) au Théâtre Communal.
  • Le 3 juin 1973, Tino Rossi en gala à Poitiers (chef d'orchestre : Jean Bernard.)
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN001
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN002
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN003
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN004
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN005
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN006

Ci-dessus : Tino Rossi pendant le gala à Poitiers, de la tournée Musicorama 73 organisée par Europe n°1. Accompagné par Jean Bernard et son orchestre. 

Photographie X - 3 juin 1973 - Coll. C. R-V.

_____

1973.06.03TinoRossFinGalaPoitiers

Ci-dessus : la Citroën DS emporte Tino Rossi à la fin du gala de Poitiers. 

  • à la gauche de Tino, son impresario André Trives.

Photographie X - 3 juin 1973 - Coll. C. R-V.

_____

1973.06.03JeanBernardGalaPoitiers

Ci-dessus : M. Jean Bernard, le chef d'orchestre de la tournée Musicorama 73, dans les coulisses à Poitiers.

Photographie X - 3 juin 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN007
  • 1973.06.03TinoRossiGalaPoitiersN008

Ci-dessus : Tino Rossi après le gala de Poitiers, pour un apéritif avec les personnalités du cru, à l'Hôtel de France, où Tino Rossi est alors hébergé.

  • cliché 2, à droite : M. l'impresario de Tino Rossi - André Trives (chauve, lunettes).

Photographies X - 3 juin 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 9 juin 1973, Tino Rossi en gala à Pau, au stade Jean Brouchin, accompagné par Jean Bernard et son orchestre.
  • Le 13 juin 1973, Tino Rossi participe à Paris à la cérémonie organisée place de l'Hôtel de Ville, par le Variety Club de France pour le don de 20 fourgonnettes destinées au transport d'enfants handicapés à la Ville de Paris. Tino Rossi offre un de ces 20 fourgons.
  • 1973.06.13VcfDonTinoRossiHandicapes01
  • 1973.06.13VcfDonTinoRossiHandicapes02

Ci-dessus : Tino Rossi présent pour la remise des fourgonnettes offertes par le Variety Club de France aux associations pour les enfants handicapés.

  • cliché gauche : Tino Rossi entouré à sa droite d'Enrico Macias, et à sa gauche de M. le Directeur d'Europe N°1 - Sylvain Floirat (chauve, lunettes).
  • cliché droit : Tino Rossi entouré à sa droite de Mme le Présidente du Conseil de Paris - Nicole de Hauteclocque, et à sa gauche de M. le Directeur d'Europe N°1 - Sylvain Floirat.

Photographies Agip - 13 juin 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • En Juillet / Août 1973, Tino Rossi est en vacances, chez lui, au Scudo, à Ajaccio.

1973.07TinoRossiScudo001

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui au Scudo.

Photographie X - Juillet 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 14 août 1973 au matin, grande cérémonie dans Ajaccio, dans le bureau de M. le Maire d'Ajaccio - Pascal Rossini, donnée en l'honneur de M. Tino Rossi, l'enfant du pays, pour ses 40 ans de chanson...
  • Le 14 août 1973, dans l'après midi, le boulevard qui mène jusqu'à sa résidence est baptisé Boulevard Tino Rossi. Puis, pour fêter l'événement, se tient dans l'après-midi, jusque tard le soir, un buffet dans la propriété de Tino Rossi, le Scudo, où tout le gratin Corse et de fidèles tinorossistes est présent.

1973.08.14ProgHommageTinoRossi

Ci-dessus : encart pliable détaillant les festivités ajacciennes en l'honneur de Tino Rossi du 14 août 1973.

Coll. C. R-V.

_____

  • 1973.08.14TinoRossiScudo001
  • 1973.08.14TinoRossiScudo002
  • 1973.08.14TinoRossiScudo003
  • 1973.08.14TinoRossiScudo004
  • 1973.08.14TinoRossiScudo005
  • 1973.08.14TinoRossiScudo006

Ci-dessus : réception l'après-midi dans la propriété de Tino Rossi (le Scudo) à Ajaccio, pour célébrer ses 40 ans de chanson, et l'inauguration du boulevard qui porte son nom.

  • (1) en compagnie de son épouse Lilia Rossi et de M. le Maire d'Ajaccio - Pascal Rossini.
  • (2) guide un vieil ami pour garer sa voiture.
  • (3) en compagnie de compères de l'Île de Beauté.
  • (4) en compagnie de tinorossistes de toujours.
  • (5) en compagnie de son fils Laurent et de son chauffeur personnel.
  • (6) avec le chœur et l'orchestre des guitaristes corses mettant l'ambiance. L'on reconnaît en bas à dr. assis, Paulo Quilici et au second rang assis, Antoine Bonelli.

Photographies Mme J. Derouard - 14 août 1973 - Coll. Derouard.

_____

  • 1973.08.14TinoRossiScudo007
  • 1973.08.14TinoRossiScudo008

Ci-dessus : réception en fin de journée / soirée dans la propriété de Tino Rossi (le Scudo) à Ajaccio, pour célébrer ses 40 ans de chanson, et l'inauguration du boulevard qui porte son nom.

Photographies Mme J. Derouard - 14 août 1973 - Coll. Derouard.

_____

  • Le 13 octobre 1973, Tino Rossi et son épouse à la première de gala de la pièce l'Arnacœur au Théâtre de la Michodière.

1973.10.17TinoRossiEtLiliaMichodiere01

Ci-dessus : Tino Rossi et son épouse Lilia à la première de gala de la pièce de Pierre Bruno, l'Arnacœur, au théâtre de la Michodière.

Photographie Agip - 17 octobre 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Vers le 20 novembre 1973, de passage à Genève, dans un grand hôtel.
  • Le 28 novembre 1973, Tino Rossi et son épouse Lilia sont présents lors de la soirée historique de levée des fonds pour la sauvegarde du Château de Versailles, patronnée par Marie-Hélène de Rothschild.
  • Le 10 décembre 1973, Tino Rossi, Stone et Charden sont invités sur Europe n°1 pour l'émission musicale radiodiffusée "Cinq... 6, 7".
  • Le 12 décembre 1973, Tino Rossi et Joséphine Baker assistent à la première de gala de la nouvelle revue du Lido de Paris intitulée Grand Jeu.

1973.12.12TinoRossiJosephineBakerRevueLido

Ci-dessus : Tino Rossi qui félicite Joséphine Baker vêtue en femme fatale, le thème de la soirée pour la nouvelle revue du Lido de Paris intitulée Grand Jeu.

Photographie AGIP - 12 décembre 1973 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 19 décembre 1973, Tino Rossi participe à la soirée de l'Arbre de Noël de la Fondation Claude Pompidou, au Chalet du Lac dans le Bois de Vincennes, où il chante son pot-pourri et Petit papa Noël devant un millier d'invités dont Madame Claude Pompidou.

En 1974

  • Le 14 janvier 1974, Tino Rossi participe avec le show-biz, au dîner anniversaire des 80 ans du boxeur Georges Carpentier, à Paris, à La Belle Époque.
  • Autour du 20 janvier 1974, Pathé-Marconi célèbre ses 75 ans, et Tino Rossi est de la fête avec toutes les autres vedettes...
    • Son Président-Directeur-Général - François Minchin déclare que Tino Rossi est son meilleur professionnel et sa valeur la plus stable.

1974.01.20TinoRossi75AnsPatheMarconi01

Ci-dessus : réception au siège de la société Pathé-Marconi, pour les 75 ans de la firme.

  • de g-à-d : Gilbert Bécaud, Julien Clerc, M. le PDG Pathé-Marconi - François Minchin, Tino Rossi et Laurent Rossi.

Photographie Biscaras - 20 janvier 1974 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 26 janvier 1974, visite des tinorossistes chez Tino Rossi à Neuilly-sur-Seine : René Guihuit, Henri Nectoux, M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme et Marcel Cleyman.
    • Tino Rossi, dans les 10 premières années de sa carrière, fut beaucoup imité. En effet, des maisons de disques concurrentes avaient recruté des imitateurs-copieurs, qui essayaient de chanter comme lui, histoire de se placer dans la roue du vélo de tête et gratter quelques subsides... 
    • Tino Rossi confiera ce jour ce qu'il pense de tout cela à ses invités : « L’imitation est une chose épouvantable, je vais vous dire pourquoi : l’imitation, c’est laid. C’est une imitation en laid d’une chose qui est belle. Si on imite un gars, c’est qu’il a du talent, que ce soit un artiste ou autre. L’imitation, c’est la caricature. »

1974.01.26TinoRossiTinorossistesNeuilly001

  • 1974.01.26TinoRossiTinorossistesNeuilly002
  • 1974.01.26TinoRossiTinorossistesNeuilly003
  • 1974.01.26TinoRossiTinorossistesNeuilly004
  • 1974.01.26TinoRossiTinorossistesNeuilly005

Ci-dessus : Tino Rossi recevant chez lui, à Neuilly-sur-Seine, quatre tinorossistes.

  • cliché 1, de g-à-d : M. René Guihuit ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; M. Marcel Cleyman (debout) ; Tino Rossi et M. Henri Nectoux (debout).
  • cliché 2,de g-à-d : M. Henri Nectoux ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; Tino Rossi.
  • cliché 3, de g-à-d : M. René Guihuit (debout) ; Tino Rossi ; M. Henri Nectoux (debout) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 4, de g-à-d : M. René Guihuit (debout) ; Tino Rossi ; M. Henri Nectoux (debout) ; M. Marcel Cleyman.
  • cliché 5, de g-à-d : M. Marcel Cleyman ; Tino Rossi ; M. Henri Nectoux (accroupi) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme. 

Photographies X - 26 janvier 1974 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly01
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly02
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly03
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly04
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly05
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly06
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly07
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly08
  • 1974.01.26TinorossistesNeuilly09

Ci-dessus : Tino Rossi recevant chez lui, à Neuilly-sur-Seine, quatre tinorossistes.

  • clichés 1 & 2, de g-à-d : M. Henri Nectoux (debout) ; Tino Rossi, M. René Guihuit ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 3,de g-à-d : M. René Guihuit, M. Marcel Cleyman, M. Henri Nectoux (debout) ; Tino Rossi.
  • cliché 4, de g-à-d : M. René Guihuit ; Tino Rossi ; M. Henri Nectoux.
  • cliché 5, de g-à-d : M. René Guihuit ; Tino Rossi ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 6, de g-à-d : M. René Guihuit ; Tino Rossi ; M. Henri Nectoux; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché 7, de g-à-d : M. René Guihuit ; Tino Rossi ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • clichés 8 & 9, de g-à-d : Mme Lilia Rossi ; M. René Guihuit ; M. Henri Nectoux ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; Tino Rossi, dans le vestibule, à la fin de la rencontre.

Planches contact X - 26 janvier 1974 - Coll. C. R-V.

_____

  • Du 18 mars au 14 avril 1974, Tino Rossi est en gala pendant un mois à Montréal, au Théâtre des Variétés (Canada français).
  • Le 19 mars 1974, Tino Rossi participe à une émission TV sur Radio Canada, Vedettes en Direct, d'André Morin (19 mars 1974 - 20H00 - durée 1H00)
  • En Mai 1974, Tino Rossi est en gala à Bruxelles.
  • En Juin 1974, Tino Rossi est en cure à La Roche-Posay pour une durée de 3 semaines.

1974.06.21TinoRossiLaRochePosay01

Ci-dessus : Tino Rossi sur le palier de son hôtel à La Roche-Posay (Les loges du parc).

  • Accompagné de M. Jean Pichon, tinorossiste qui promène alors Tino pendant ses séjours en cure thermale.

Photographie Pichon - 21 juin 1974 - Coll. C. R-V.

_____

  • En Août 1974, Tino Rossi est en gala à Fréjus, puis finit l'été chez lui, au Scudo, à Ajaccio, en Corse, où il dédicace son autobiographie Tino par Tino, à la librairie Hachette d'Ajaccio.

1974.08DedicaceTinoRossiHachetteAjaccio01

Ci-dessus : Tino Rossi en séance de dédicace à la Librairie Hachette d'Ajaccio, à l'occasion de la sortie de son autobiographie Tino par Tino.

Photographie X - Août 1974 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1975

  • Le 11 février 1975, célébration des "Trois quarts du siècle" au Musée de Montmartre, avec Sim, Pierre Tchernia et Jean Nohain.
  • Le 12 février 1975, Guy Lux reçoit le trophée de l'Archange de la Télévision 1974, décerné par la Société Saint-Raphaël, des mains de Dalida. Tino Rossi est présent à la cérémonie, et vient féliciter Guy Lux de sa récompense bien méritée.

1975.02.12TinoFeliciteGuyLuxArchangeTV1974

Ci-dessus : Tino Rossi félicitant Guy Lux (une solide amitié les unissait depuis plusieurs décennies) lorsque Guy Lux reçoit l'Archange de la Télévision 1974. 

Photographie Riberon - 12 février 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 16 février 1975, visite des tinorossistes chez Tino Rossi à Neuilly-sur-Seine : René Guihuit, Georges Bruneau, Michel Vandrôme, Médecin Général Henry Distinguin. 
    • Tino montre aux visiteurs son premier Disque d'Or attribué en 1949 pour Petit papa Noël.
  • 1975.02.16TinoRossiTinorossistesNeuilly01
  • 1975.02.16TinoRossiTinorossistesNeuilly02
  • 1975.02.16TinoRossiTinorossistesNeuilly03
  • 1975.02.16TinoRossiTinorossistesNeuilly04

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit 4 membres éminents du Club Tino Rossi chez lui, au 40 boulevard Maillot à Neuilly-sur-Seine pour un apéritif, une séance de dédicaces et la présentation de son premier Disque d'Or (en or massif 22 carats).

  • cliché n°1, de g-à-d : Tino Rossi ; M. Georges Bruneau (debout) ; M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme ; M. le Médecin-Général - Henry Distinguin.
  • cliché n°2 : Tino Rossi dédicace aux tinorossistes son livre autobiographique Tino par Tino Rossi.  À gauche : M. René Guihuit.
  • cliché n°3 : Tino Rossi dédicaçant un album photographique à sa gloire, à M. le Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.
  • cliché n°4 : Tino Rossi présentant son premier Disque d'Or, au format 78 Tours/25cm aux fidèles tinorossistes (pour Petit papa Noël).

Photographies X - 16 février 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 8 avril 1975, Tino Rossi et son épouse à Bobino pour l'ultime spectacle de Joséphine Baker, puis, la soirée se conclut à l'Hôtel le Bristol de Paris pour célébrer les 50 ans de music-hall de Joséphine. Elle décédera 4 jours plus tard.

Ci-dessus : affiche de l'ultime spectacle de Joséphine Baker - à Bobino.

Offset St Martin - d'après Ventouillac - 1975 - Coll. C. R-V.

_____

1975AfficheBobinoBaker

1975.04.08TinoEtLiliaRossiBobinoJBaker

Ci-dessus : Tino et Lilia Rossi à Bobino pour l'ultime spectacle de Joséphine Baker pour ses 50 ans de Music-Hall. 

Photographie Agip - 8 avril 1975 - Coll.  C. R-V.

_____

1975.04.08TinoRossiJosephineBaker01

Ci-dessus : Tino Rossi dans les coulisses de Bobino félicitant Joséphine Baker après son spectacle pour ses 50 ans de Music-Hall.

  • à gauche : Thierry Le Luron.

Photographie Coruzzi - 8 avril 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 10 avril 1975, Tino Rossi assiste au "dernier" récital de Charles Trenet, à l'Olympia.

1975.04.10TinoRossiCharlesTrenetOlympia001

Ci-dessus : Tino Rossi venu féliciter Charles Trenet dans les coulisses de l'Olympia, après la fin du spectacle du grand poète qu'il voulait alors le dernier. 

Photographie-bélinogramme X - 10 avril 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 2 mai 1975, Tino Rossi fête en grande pompe son anniversaire à l'Alcazar de Paris.
  • Le 4 mai 1975, Tino Rossi en gala à Caudry, à l'occasion du Festival de la Dentelle (manifestation tenue de 1972 à 1976).

Ci-contre : billet d'entrée au gala Tino Rossi à Caudry du 4 mai 1975. (Coll. C. R-V.)

1975.05.04BilletGalaTinoRossiCaudry

  • Le 15 mai 1975, Tino Rossi est de passage à Genève (Suisse) dans un grand magasin pour dédicacer livres et disques...

1975.05.15TinoRossiGeneveDedicace

Ci-dessus : Tino Rossi en séance de dédicaces à Genève (Suisse).

Photographie ASL - 15 mai 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 16 mai 1975, Tino Rossi en gala à Genève, au Victoria-Hall, accompagné par Pierre Spiers et son orchestre.
  • Le 17 mai 1975, Tino Rossi en gala à Saviese (Suisse), accompagné par Pierre Spiers et son orchestre.
  • Le 24 mai 1975, Tino Rossi dédicace son livre Tino par Tino à la Tour Montparnasse.
  • 1975.05.24TinoMontparnasse004
  • 1975.05.24TinoMontparnasse005
  • 1975.05.24TinoMontparnasse007
  • 1975.05.24TinoMontparnasse008
  • 1975.05.24TinoMontparnasse013
  • 1975.05.24TinoMontparnasse016

Ci-dessus : quelques clichés de Tino Rossi à Paris, dédicaçant son livre Tino par Tino à la Tour Montparnasse. Tino : une véritable machine à signer !

  • L'on reconnaît M. Xavier Moreschi sur le 6ème cliché.

D'après négatifs apocryphes - 24 mai 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Du 25 mai au 15 juin 1975, Tino Rossi est en cure à La Roche-Posay avec son épouse Lilia et se balade dans les environs.
  • Le 30 mai 1975, Tino Rossi est en visite enthousiaste chez Jean Pichon qui lui montre sa collection de disques et de bandes magnétique sur Tino, ainsi que ses phonographes.
  • Le 31 mai 1975, Tino Rossi est véhiculé par son ami Jean Pichon dans les environs pittoresques de la Vienne pour une virée touristique.
    • Vicq-sur-Gartempe, La Bussière, Nalliers, Saint-Savin-sur-Gartempe où Tino peut visiter l'Abbatiale et ses fresques grâce à l'intervention de son ami... 
    • Puis passent par Antigny sans s'arrêter pour se rendre à Jouhet, dans la forêt du Boismorand peuplée d'arbres multicentenaires. 
    • Ensuite, repassant par Saint-Savin-sur-Gartempe, la voiture traverse Angles-sur-l'Anglin, où Tino est amené jusqu'à la Huche-Corne où seront prises quelques photographies avec l'apparition furtive du soleil, avant leur retour à La Roche-Posay à l'Hôtel les Loges du Parc où Tino a pris ses congés.

1975.05.31TinoRossiAngles01

1975.05.31TinoRossiAngles02

Ci-dessus : Tino Rossi avec son béret, accompagné de Jean Pichon à Angles-sur-l'Anglin, sur la Huche-Corne (point haut de l'époque médiévale de la ville).

Photographies Pichon - 31 mai 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 1er juin 1975, Tino Rossi est à Azay-le-Ferron, pour une visite qu'il souhaite incognito du château du XVème siècle. Mais il est reconnu... Du coup, il met ses grosses lunettes fumées... On lui fait même visiter les pièces qui normalement ne se visitent pas... Tino oblige !
  • 1975.06.01TinoRossiAzayLeFerron001
  • 1975.06.01TinoRossiAzayLeFerron002
  • 1975.06.01TinoRossiAzayLeFerron003
  • 1975.06.01TinoRossiAzayLeFerron004

Ci-dessus : Tino Rossi en vacances, qui visite le château d'Azay-le-Ferron, contraint de porter de grosses lunettes noires pour rester un certain temps incognito...

Photographies Pichon - 1er juin 1975 - Coll. C. R-V.

_____

1975.06.01TinoRossiAzayLeFerron005

Ci-dessus : Tino Rossi une fois reconnu dans le château d'Azay-le-Ferron, s'astreint à la traditionnelle séance de dédicaces - rançon de la célébrité et de la gloire oblige.

Photographie Pichon - 1er juin 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 7 juin 1975, Tino Rossi est à Dissay, pour une visite privée du château du XVème siècle pendant deux heures (au lieu des 30 minutes standard)
    • En effet, la gardienne du château ayant immédiatement reconnu Tino, le fait entrer illico-presto avec ses amis (le couple Prejger, collectionneurs d'art de longue date et notamment de Pablo Picasso) et le couple d'amis tinorossistes (M. et Mme Pichon) puis referme la porte à clef derrière eux. 
    • Ainsi, la visite sera-t-elle privée, en échange d'être prise en photo avec Tino Rossi...
    • La gardienne, née en 1907 comme Tino, sera tellement heureuse qu'elle lui fera visiter les charpentes du grenier, strictement interdites au public, que Tino tenait absolument à voir.
  • 1975.06.07TinoRossiDissay01
  • 1975.06.07TinoRossiDissay02
  • 1975.06.07TinoRossiDissay03
  • 1975.06.07TinoRossiDissay04
  • 1975.06.07TinoRossiDissay05
  • 1975.06.07TinoRossiDissay06
  • 1975.06.07TinoRossiDissay07
  • 1975.06.07TinoRossiDissay08
  • 1975.06.07TinoRossiDissay09
  • 1975.06.07TinoRossiDissay10

Ci-dessus : Tino Rossi en visite privée au Château de Dissay, accompagné de quelques amis et tinorossistes, affublé de grosses lunettes noires pour ne pas être trop vite reconnu.

  • clichés 1, 2 et 5 : Tino Rossi devant l'enceinte du château, en route pour la visite.
  • clichés 3 et 8 : Tino Rossi avec la gardienne du château en superbe robe à fleurs orange.
  • cliché 4 : Tino Rossi entouré de M. Henri Prejger (un ami) et de la gardienne du château.
  • cliché 6 : Tino Rossi avec la gardienne du château et son chien.
  • cliché 7, de g-à d : Mme Dorothy Prejger (une amie) ; Tino Rossi ; la gardienne du château et M. Henri Prejger.
  • cliché 9 : Tino Rossi visitant un donjon, accoudé aux meurtrières et accompagné de Mme Christiane Pichon (tinorossiste).
  • cliché 10 : Tino Rossi, reconnu en sortant du château, sacrifie à une séance d'autographes à la jeunesse du cru. À gauche, M. Jean Pichon (tinorossiste et chauffeur pour la promenade à l'occasion).

Photographies Pichon & Prejger - 7 juin 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 9 juin 1975, Tino Rossi est en dédicace à la librairie Guyot, de La Roche-Posay.
  • 1975.06.09DedicaceLivreTinoRossi003
  • 1975.06.09DedicaceLivreTinoRossi002
  • 1975.06.09CarteDedicaceLivreTinoRossi001

Tino Rossi en dédicace dans la librairie "Maison de la Presse" de La-Roche-Posay (86)

  • Pose avec le couple propriétaire de la librairie.

Photographies Pichon - 9 juin 1975 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 25 juin 1975, Tino Rossi en gala à Tours, au Théâtre Saint-Jules.
  • Début Juillet 1975, Tino Rossi est en gala à Malaucène.
  • Le 5 juillet 1975, Tino Rossi est en gala à Avignon.
  • Le 13 septembre 1975, Tino Rossi en gala à Cambrai.
  • 1975.09.13TinoRossiGalaCambrai001
  • 1975.09.13TinoRossiGalaCambrai002

Ci-dessus : Tino Rossi sur scène, en gala à Cambrai, pendant le Festival Européen de la Bêtise.

Photographie X - 13 septembre 1975 - Coll. C. R-V.

_____

1975.11.02K7RtbfItwTinoRossiParJacquesMercier

  • Le 15 novembre 1975, Tino Rossi en gala à Saint-Hilaire.
  • Le 18 décembre 1975, Tino Rossi et Jacqueline Pagnol participent à une exposition de santons de Provence évoquant chacun "le petit monde merveilleux de Marcel Pagnol", chez Rossel, à Paris

1975.12.16TinoRossiJPagnolSantonsChezRossel

Ci-dessus : Tino Rossi et Jacqueline Pagnol à la Galerie Rossel, rue d'Alger à Paris, pour l'inauguration d'une exposition de santons de Provence évoquant tous le "Petit monde merveilleux de Marcel Pagnol". On reconnaît la célèbre scène de la partie de cartes.

Photographie AGIP - 18 décembre 1975 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1976

  • Le 1er Janvier 1976, Tino Rossi réveillonne à Cannes.
  • Le 1er mars 1976, Tino Rossi et Laurent Rossi participent à une réception donnée dans un prestigieux hôtel de la rue des Beaux Arts à Paris, donnée pour Michèle Morgan qui fête son premier disque intitulé Si je te parle ainsi...
    • Il s'agit d'un monologue écrit par Vline Buggy, sur une musique de Claude Morgan, produit par Laurent Rossi.
    • Participent notamment à la fête : Jean Delannoy, Colette Mars, Gérard Oury, Jacques Chazot, Jacqueline Huet et Alice Sapritch.

1976.03.01TinoRossiMorgan01

Ci-dessus : Michèle Morgan coupe le gâteau, aux côtés de son époux Gérard Oury, Tino Rossi et Jacques Chazot.

Photographie Sipa Press - 1er mars 1976 - Coll. C. R-V.

_____

1976.03.01TinoRossiAliceSapritch

Ci-dessus : Tino Rossi en pleine conversation avec Alice Sapritch, au cours du repas visiblement arrosé qui suit la réception en l'honneur de la sortie du disque de Michèle Morgan.

Photographie Team International - 1er mars 1976 - Coll. C. R-V.

_____

1976.05TinoRossiBarMarinellaPlageAjaccio01

Tino Rossi entouré des amis du coin au bar de la plage d'Ajaccio, le Marinella, tenu par Bébé Robaglia (au comptoir) - une institution à l'époque ! 

  • complètement à gauche, pull noir, le chanteur Michel Deïddat.
  • à gauche de Tino, en pull chevrons : le chanteur Pascal Marcelli.
  • est présent le guitariste corse renommé Antoine Bonelli, vêtu de gris clair.
  • complètement à droite : M. le Directeur Artistique EMI - Gérard Trimbach.

Photographie X - circa Mai 1976 - Coll. C. R-V.

_____

1976.05TinoRossiRestoISanguinari01

1976.05TinoRossiRestoISanguinari02

Ci-dessus : Tino Rossi au restaurant Les Sanguinaires, sur les hauteurs d'Ajaccio, chez Pierrot Tavera, à l'heure du thé.

  • de g-à-d : X ; M. Achille de Susini (Secrétaire particulier de Tino pendant les années 1940) et M. Gérard Trimbach (Directeur Artistique EMI-Pathé Marconi de Tino Rossi).

Photographies Neuvecelle - circa Mai 1976 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 3 juin 1976, Tino Rossi est en gala à Paris, aux Tuileries, (Paris 2000 Espaces Verts - animé par Yves Mourousi ).
    • Gala donné devant 6.000 personnes entassées sous le chapiteau de Jean Richard (et plus de 15.000 qui suivent le spectacle sur écran géant).
    • Première partie assurée par Nicolas Peyrac.

1976.06.03GalaTinoAuxTuileries01

Ci-dessus : Tino Rossi en gala aux Tuileries.

Photographie X - 3 juin 1976 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 5 juin 1976, Tino Rossi est en gala aux Forges d'Aunis, où il interprète notamment Le rêve passe ; Petit papa Noël ; L’Ajaccienne ainsi qu'Amor amor en version réarrangée.
  • Du 7 au 22 juin 1976, Tino Rossi et son épouse Lilia sont en cure à La Roche-Posay, où ils résident à l'hôtel Les Loges du Parc.
    • Le 19 juin 1976, Tino Rossi chez M. Jean Pichon, tinorossiste de longue date.
  • Juillet /Août 1976, Tino Rossi en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio.
  • 1976EteTinoRossiLiliaScudo01
  • 1976EteTinoRossiLiliaScudo02

Ci-dessus : Tino et Lilia Rossi en vacances à Ajaccio, dans leur villa du Scudo, où il reçoivent des amis tinorossistes.

  • Cliché 1 de g-à-d : M. René Guihuit qui devient Président du Club Tino Rossi, Mmes Derouard, Tino Rossi, Mme Guihuit.
  • Cliché 2 : Lilia et Tino Rossi.

Photographies X - Juillet/Août 1976 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 25 août 1976, Tino Rossi dédicace photos, disques et livres à la librairie Hachette d'Ajaccio.

1976.08.25DedicaceAjaccioHachetteTR04

  • 1976.08.25DedicaceAjaccioHachetteTR01
  • 1976.08.25DedicaceAjaccioHachetteTR02
  • 1976.08.25DedicaceAjaccioHachetteTR03

1976.08.25DedicaceAjaccioHachetteTR05

Ci-dessus : Tino Rossi en séance de dédicace à Ajaccio, accompagné de son fils Laurent Rossi et d'Antoine Bonelli, dans la Librairie Hachette

  • La foule est au rendez-vous et l'exfiltration en fin de séance est compliquée !

Photographies X - 25 août 1976 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 30 août 1976, Tino Rossi participe en tant qu'hôte d'honneur, au dîner donné par le groupe de presse Ventillard, propriétaire du Hérisson, qui se tient au restaurant Les Sanguinaires, chez Pierrot Tavera, à Ajaccio.
  • le 31 octobre 1976, : visite des tinorossistes chez Tino Rossi à Neuilly-sur-Seine, Boulevard Maillot : Jean Pichon et son épouse Christiane. 
    • Les époux Pichon, qui avaient connu Tino Rossi dans les années soixante, lui rendaient service lorsqu'il venait faire ses cures annuelles à La-Roche-Posay : Jean Pichon faisait le chauffeur de Tino, il organisait son arrivée, ainsi que des visites touristiques etc... 
  • 1976.10.31JeanPichonChezTinoRossiNeuilly
  • 1976.10.31ChristPichonChezTinoRossiNeuilly

Ci-dessus : M. et Mme Pichon, amis de Tino, en visite chez lui, à Neuilly-sur-Seine le 31 octobre 1976. 

  • À noter que Tino Rossi accordait toujours la même importance à ses invités, qu'ils soient célèbres ou non.

Photographies Pichon - 31 octobre 1976 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1977

  • Le 25 janvier 1977 se tient le Gala de charité du Variety Club de France à Cannes à l'occasion du début du MIDEM, dont la vedette invitée spécialement des USA est Paul Anka et son orchestre. Or Paul Anka décommande à la dernière heure et laisse toute l'organisation dans le désarroi, sans orchestre, à l'exception d'un piano déjà sur scène... 
    • Qu'à cela ne tienne, les vedettes présentes dans le public du Club des Ambassadeurs décident de remplacer au pied-levé l'absent et donnent un gala mémorable totalement improvisé, avec seulement un piano et trois guitares dénichées en catastrophes...
    • Ainsi donc, Tino Rossi, Johnny Hallyday, Gilbert Bécaud, Pétula Clark, Hugues Auffray, Adamo ainsi que Jacques Chazot et même Léon Zitrone vont sauver de manière magistrale le gala de charité, si bien que la presse déclarera que personne n'a regretté l'absence de Paul Anka !
    • Bernard Chevry, fondateur du MIDEM déclare : «Ce MIDEM du centenaire du disque aura été la plus étonnante rencontre entre des professionnels de la chanson et de l'éditions musicale. Mais j'ai eu très peur !»
  • Le 19 février 1977, Tino Rossi participe à la 2ème cérémonie des César du cinéma récompensant les films sortis en 1976, qui se déroule à Paris, Salle Pleyel.

  • Le 25 avril 1977, Tino Rossi fête son 70ème anniversaire dans les studios de Europe n°1, en compagnie de l'animatrice du matin Denise Fabre.
  • Le 29 avril 1977, Tino Rossi fête son 70ème anniversaire dans les studios de Radio Monte-Carlo, en compagnie de l'animateur et journaliste Yves Mourousi pour une longue interview (de 17H00 à 18H30), dans l'émission Radio-Plus. Sont également présents dans le studio Laurent Rossi et François Dorin.
  • Le 1er mai 1977, Tino Rossi en gala à Talence (Bordeaux), au Théâtre de Verdure, à l'occasion de la fête du muguet.
    • Tino interprète, parmi son tour de chant : Une rose, Ajaccio, J'avais vingt ans, Chantons l'amour, Ave Maria, Ah! Le petit vin blanc, Le rêve passe, le pot-pourri de Vincent Scotto, Petit-papa Noël...
  • Le 28 mai 1977, Tino Rossi en gala à Verbier en Suisse. Complet.
  • Le 3 juin 1977, Tino Rossi en gala sous chapiteau à Romanel en Suisse, pour la Fête du Football-Club.
  • Le 8 juin 1977, Tino Rossi est de retour pour quelques jours à Paris.
  • Le 18 juin 1977, Tino Rossi en gala à Lacaune (Tarn).

1977.06.18PromotionGalaTinoRossiLacaune

Ci-dessus : autocollant annonçant les galas à venir en été 1977 à Lacaune, dont Tino Rossi. Coll. C. R-V.

_____

  • Du 21 au 29 juin 1977, Tino Rossi et Lilia Rossi en cure à La Roche-Posay.
  • Le 25 juin 1977, Tino Rossi et son épouse Lilia en visite chez M. Jean Pichon et son épouse, tinorossistes de longue date, rejoint par les tinorossistes suivant : M. et Mme Claude Herbelot, M. Henri Nectoux, Mme Éliane Nicolas et M. et Mme René Guihuit - Président du Club Tino Rossi.

1977.06.25TinoRossiEtTinorossistesChezPichon

Ci-dessus : Tino Rossi et son épouse Lilia, chez M. et Mme Jean Pichon, entourés de fidèles parmi les fidèles. 

Photographie X - 25 juin 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 1er août 1977, Tino Rossi reçoit M. le Président du Club T.R - René Guihuit et son épouse au Scudo.
  • 1977.08.01TinoRossiScudoTinorossistes002
  • 1977.08.01TinoRossiScudoTinorossistes001

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit chez lui, au Scudo, Ajaccio, Corse.

  • de g-à-d : M. René Guihuit, Tino Rossi, X, X, X, Mme Guihuit, M. Claude Herbelot.

Photographies X - 1er août 1977 - Coll. C. R-V.

_____

1977.08.15TinoRossiFestivitesAjaccio001

Ci-dessus : Tino Rossi en grande tenue la nuit, pour les festivités données à Ajaccio en l'honneur de Napoléon Ier - Empereur des Français.

Photographie Nesty-Fischer - 15 août 1977 - Coll. C. R-V.

_____

1977.08.15TinoRossiFestivitesAjaccio002

Ci-dessus : Tino Rossi en pleine discussion avec M. le Député de la Corse - Jean-Paul de Rocca Serra, lors des festivités du 15 août à Ajaccio.

Photographie Nesty-Fischer - 15 août 1977 - Coll. C. R-V.

_____

1977.09.14TinoLaurentRossiFuriani001

Ci-dessus : Tino et Laurent au Stade Armand Césari à Furiani (Corse) pour le match de football SEC Bastia - Sporting Lisbonne.

  • Le match sera gagné 3 buts à 2 pour Bastia.

Photographie X - 14 septembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 21 octobre 1977, Tino Rossi et sa femme Lilia sont victimes d'une tentative d'agression sur les Champs-Élysées voire d'enlèvement alors qu'ils se rendaient en voiture au Gala de l'Union des Artistes 1977, au Cirque d'Hiver de Paris. 
    • Bloqués et assaillis par des criminels en moto, Tino a eu le réflexe de condamner toutes les portières grâce à la fermeture centralisée installée sur sa voiture. 
    • Puis Tino a ordonné au chauffeur de foncer sans réfléchir pour se sortir de là ! 
    • Lilia a eu très peur, mais ils ont tous pu s'en sortir indemnes. 
    • Les malfaiteurs ont tout juste eu le temps de se détourner de sa voiture pour ne pas être écrasés.

1977.12.02CarteSuiteAgressionTinoRossi

Ci-dessus : Tino Rossi après son agression du 21 octobre 1977 sur les Champs-Élysées, écrit à l'ancien Président du Club Tino Rossi - Michel Vandrôme.

Courrier du 2 décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Début Novembre 1977, Tino Rossi et Lilia partent se reposer de ces émotions à Cannes pour une dizaine de jours.
  • À partir du 17 novembre 1977, Tino Rossi en tournée en Belgique.
  • Fin Novembre 1977, Tino Rossi de passage 2 heures à la réunion du Club Tino Rossi.
  • Le 4 décembre 1977, Tino Rossi et Lilia en sortie au Paradis Latin de Paris, parmi de nombreuses vedettes.
  • Le 8 décembre 1977, Tino Rossi en gala à Lyon.
  • Le 15 décembre 1977, Tino Rossi reçoit chez lui, 40 boulevard Maillot, Neuilly-sur-Seine, une équipe de Paris-Match pour décider ensemble des photographies qui seront utilisées dans le numéro du magazine qui annoncera son décès. On n'est jamais trop prudent.

1977.12.15ReportageNeuillyTinoRossi01

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit Paris-Match chez lui, à Neuilly-sur-Seine, pour préparer le futur reportage concernant le futur numéro qui suivra sa disparition.

Photographie Auger - 15 décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 18 décembre 1977, Tino Rossi chante en direct dans La Grande Parade de RTL du 18 au 23 décembre 1977, émission de Michel Drucker.
    • Tino Rossi, accompagné par Pierre Spiers,  Jean-Paul Mengeon, Fred Hermelin et leur ensemble, interprète lors de ces émissions : pot-pourri de ses opérettes (en direct) ; La femme de ma vie (play-back) ; Marinella par Laurent Rossi (en direct) avec Tino au chœur ; Ajaccio (en direct) ; Le complainte Corse (en direct) ; Et maintenant !  (extraits en direct) ;  Only you (extraits en direct) ; Ma pomme (extraits en direct) ; Tonight (en play-back) ; Petit papa Noël (extraits en direct) ; Chantons l'amour (en direct) ; Petit papa Noël (extraits en direct) ; C'est Paris (en play-back) ; Ce petit chemin (extraits en direct) ; Les feuilles mortes ( extraits en direct) ; Fleur bleue (extraits en direct) ; Amor amor (play-back) ; Petit papa Noël (extraits en direct) ; Ave Maria de Schubert (en direct) ; Vienne, ô ville exquise (play-back) ; Le temps du muguet (extraits en direct) ; Zorro est arrivé (extraits en direct) ; Le plus beau tango du monde par Nicoletta (extraits en direct) avec Tino au chœur ; pot-pourri des chansons de Vincent Scotto (en direct) ; Petit papa Noël (en direct)

1977.12TinoRossiLaGrandeParadeRTL

Ci-dessus : Tino Rossi chante en direct l'Ave Maria sur RTL dans l'émission de Michel Drucker La Grande Parade.

Photographie E. Nicolas - 18 décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 21 décembre 1977, Tino Rossi à l’Hôtel de Ville de Paris pour un distribution de jouets aux enfants handicapés, aux côtés de Thierry le Luron, Mady Mesplé, Ringo, Michel Drucker, Sheila, Chantal Goya et Dave (opération organisée par le Variety Club de France et RTL).

1977.12.21TinoRossHotelDeVilleParisRTL

Ci-dessus : à l’Hôtel de Ville de Paris, opération de collecte de cadeaux de Noël organisée par RTL pour les enfants nécessiteux. 

  • On reconnaît de g-à-d : Thierry le Luron, Ringo, Tino Rossi, Michel Drucker, Sheila, Chantal Goya, Dave et le groupe les Martin-Circus. 

Photographie Keystone - 21 décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 23 décembre 1977, Tino Rossi est présent dans le studio RTL de l'émission Les Routiers sont Sympas, animée par Max Meynier, pour veiller à l'embarquement de tous les jouets collectés pour les enfants nécessiteux, en partance pour les différents centres d'enfants handicapés de toute le France.

_____

1977.12TinoRossiOperationsNoelRTL

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit chez lui, 40, Bd Maillot à Neuilly-sur-Seine, les animateurs radio Max Meynier et Michel Drucker pour préparer les opérations de Noël 1977 sur RTL.

Photographie Sygma - Décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1977.12TinoRossi01
  • 1977.12TinoRossi02

Ci-dessus : séance photographique de Tino Rossi, Lilia et Laurent à Neuilly-sur-Seine pour la Noël 1977 où l'on fête, cette année-là, les 30 ans de Petit papa Noël.

Photographies X- Décembre 1977 - Coll. C. R-V.

_____

  • Tino Rossi et Lilia terminent l'année 1977 en prenant des vacances chez eux, à Cannes.

Année 1978

  • Le 1er février 1978, Tino Rossi et Gérard Trimbach invités à dîner chez Georges Brassens.
  • Le 11 février 1978, Tino Rossi prend l'avion avec Lilia pour le Canada, pour une tournée de 10 jours.
  • Du 12 au 22 février 1978, Tino Rossi en tournée au Canada, principalement pour donner des interviews en radio à travers tout le Canada français et participer à des émissions de télévision.
  • Le 14 février 1978, Tino Rossi est en gala à Montréal, à la salle Wilfried Pelletier.
  • Le 20 février 1978, Tino Rosi est en gala à Victoriaville, au Cinéma Le Laurier, au Canada français.

1978.02.MI.TinoRossiStudioRadioCHRCAM1

Ci-dessus : Tino Rossi chaleureusement reçu dans les studios de la radio québécoise CHRC - AM (Québec 800) lors de son ultime tournée au Canada.

  • de g-à-d : Tino Rossi ; M. le chef-discothécaire - Pierre Bourque ; M. Richard Cazes surnommé le chanteur-boxeur et l'animateur-vedette de la station - André Paillé.

Photographie X - Mi février 1978 - Coll. C. R-V.

_____

1978.02.MI.TinoRossiStudioRadioCHRCAM2

Ci-dessus : Tino Rossi dans les studios de la radio québécoise CHRC - AM (Québec 800) lors de son ultime tournée au Canada.

  • dédicace son autobiographie Tino par Tino parue en France en 1974.

Photographie X - Mi février 1978 - Coll. C. R-V.

_____

1978.03TinoRossiScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi de passage chez lui, au Scudo, à Ajaccio, accoudé à la table faite de carreaux de céramique peints à la main, rappelant les films et les grands succès de sa vie.

Photographie X - Mars 1978 - Coll. C. R-V.

_____


  • Le 20 avril 1978, Tino Rossi et Paulette Dubost, présents lors de l'inauguration d'une plaque commémorative concernant feu Roland Dorgelès, rue des Saules, Paris XVIIIè.
    • Paris Match du 28 avril 1978 - N° 1509 - article Tino.
  • Les 18, 19, 20 et 24 mai 1978, Tino Rossi en gala en Suisse. 18 mai à Délémont, 19 mai à Montbrelloz, 24 mai à Monthey.
  • Le 17 Juin 1978, Tino Rossi en gala à Mulhouse.
  • Le 8 juillet 1978, Tino Rossi en gala au festival de La Rose d'Or d'Antibes.
  • En Août 1978, Tino Rossi est en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio.

1978.08.15TinoRossiVacancesAjaccio01

Ci-dessus : Tino Rossi en vacances à Ajaccio en été 1978. 

Photographie M. Martin - 15 août 1978 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 6 octobre 1978, Tino Rossi en gala à Bulle (Suisse).
  • En Novembre 1978, Tino Rossi dédicace ses disques et livres au BHV.

Année 1979

  • Du 1er au 6 avril 1979, Tino Rossi participe à la Semaine Corse, qui se tient à Monaco, où les festivités s'articulent autour du Café de Paris.
  • Le 3 avril 1979, Tino Rossi est en séance de dédicaces géante, à Monaco, au Café de Paris, sur le stand monté par Pathé-Marconi pour l'événement.
  • En Mai 1979, Tino Rossi est en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio.
  • Le 3 juin 1979, Tino Rossi en gala à Lathus (86), accompagné au piano par Claude Rogen et son ensemble.
    • Tino y interprète : Une rose ; Le pinzutu ; La femme de ma vie ; Solenzara ; le pot-pourri de ses quatre opérettes ; Ma dernière chanson sera comme la première ; Amor amor ; Parle plus bas ; Ah ! Le petit vin blanc ; Ajaccio ; J'avais vingt ans ; Chantons l'amour ; Le rêve passe ; Ave Maria de Schubert ; La paloma ; le pot-pourri des chansons de Vincent Scotto ; Petit papa Noël.

1979.06.03TinoRossiLathus01

Ci-dessus : le jour du gala que va donner Tino Rossi à Lathus (86), trois tinorossistes de toujours devant l'affichage municipal où l'on découvre un Tino Rossi en bonne compagnie avec le camarade Georges Marchais ! Défendons la France ! 

  • De g-à-d : M. Henri Nectoux, M. le Président du Club Tino Rossi - René Guihuit et M. Georges Bruneau.

Photographie Pichon - 3 juin 1979 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb001
  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb002
  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb003
  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb004
  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb005
  • 1979.06.03TinoRossiLathusHerb006

Ci-dessus : Tino Rossi sur scène à Lathus, dans la Vienne.

Photographies Herbelot - 3 juin 1979 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1979.06.03TinoRossiLathusX001
  • 1979.06.03TinoRossiLathusX002
  • 1979.06.03TinoRossiLathusX003
  • 1979.06.03TinoRossiLathusX004
  • 1979.06.03TinoRossiLathusX005
  • 1979.06.03TinoRossiLathusX006

Ci-dessus : Tino Rossi sur scène à Lathus (86).

  • Sur le 6ème cliché, Tino Rossi après la fin du gala, une fois changé, discutant avec le public fidèle, avec à sa gauche, Mme Éliane Nicolas - tinorossiste qui suivait Tino quasiment à tous ses spectacles.

Photographies X - 3 juin 1979 - Coll. C. R-V.

_____

1979.06.03TinoRossiLathusX007

Ci-dessus : Tino Rossi quittant Lathus à la fin du gala, dans l'automobile Peugeot 504 de Félix Marouani - son impresario, assis sur la banquette arrière.

  • debout, à gauche, M. le Président du Club Tino Rossi - René Guihuit.

Photographie X - 3 juin 1979 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 17 (ou 16) juillet 1979, Tino Rossi chante "L'Hymne à l'Europe" devant le palais de l'Europe à Strasbourg, pour l'ouverture de la session du parlement européen en 1979, à l'invitation de Mme Simone Veil, élue Présidente du Parlement Européen.
  • En Août/Septembre 1979, Tino Rossi est en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio, en Corse.
  • Le 14 décembre 1979, Tino Rossi en gala à Blois. Accompagné au piano par Claude Rogen et son ensemble.
    • Tino y interprète : Une rose ; Le pinzutu ; La femme de ma vie ; Solenzara ; le pot-pourri de ses quatre opérettes ; La complainte corse ; Ajaccio ; J'avais vingt ans ; Ah! Le petit vin blanc ; Parle plus bas ; Tant qu'il y aura une chanson d'amour ; La vie commence à 60 ans ; Mon pays ; La boudeuse ; Tristesse ; Amor amor ; Ma dernière chanson sera comme la première ; Chantons l'amour ; Envoi de fleurs ; Le rêve passe ; Ave Maria de Schubert ; La paloma ; le pot-pourri des chansons de Vincent Scotto et Petit papa Noël pour conclure.

1979.12.14TinorossiGalaBlois01

Ci-dessus : Tino Rossi, particulièrement tonique, entre en scène sous le chapiteau de Blois. On voit bien que la scène, c'est son truc.

Photographie X - 14 décembre 1979 - Coll. C. R-V.

_____

1979.12.14TinoRossiGalaBlois02

1979.12.14TinoRossiGalaBlois03

Ci-dessus : Tino Rossi pendant le gala à Blois.

Photographies X - 14 décembre 1979 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1980

  • Le 1er février 1980, Tino Rossi est invité au vernissage de l'exposition "Lithographie, l’œuvre complet" du peintre Bernard Buffet qui se tient à la Galerie Matignon, 18, avenue Matignon à Paris, à l'occasion de la sortie du livre de Charles Sorlier "Bernard Buffet, lithographe". 
    • Tino Rossi étant un grand ami du couple Buffet.
  • Le 6 février 1980, Tino Rossi participe en tant que parrain, à Nogent-sur-Marne, au Pavillon Baltard, à la réinauguration sur place des grandes orgues de l'ancien Cinéma Gaumont-Palace de Paris, réinstallées à Nogent-sur-Marne. 
    • Tino Rossi y interprétera l'Ave Maria accompagné par Gilbert Le Roy à l'orgue entièrement restauré, en présence de Mme Anne-Aymone Giscard-d'Estaing, présente pour l'occasion, au profit de sa fondation pour l'enfance.
    • Courrier de M. le Maire de Nogent-sur-Marne du 26 janvier 1987 évoquant le souvenir de cette journée.

1980.02.06PavillonBaltardTinoRossiGiscard

Ci-dessus : M. Tino Rossi baisant la main de Mme Anne-Aymone Giscard-d'Estaing, après son interprétation. 

  • à gauche, M. le Maire de Nogent-sur-Marne - Roland Nungesser. 
  • derrière Tino, nous reconnaissons M. Jean-Claude Brialy et en arrière plan M. Georges Descrières.

Photographie AGIP - 6 février 1980 - Coll. C. R-V.

_____

1980.03.10TinoRossiParis8eme01

Ci-dessus : Tino Rossi dans le 8ème arrondissement de Paris, sur les Champs-Élysées.

Photographie Doucé - 10 mars 1980 - Coll. C. R-V.

_____

1980.03.10TinoRossiParis8eme02

Ci-dessus : Tino Rossi dans le 8ème arrondissement de Paris, rue La Boëtie, en pleine discussion avec une Pervenche.

Photographie Doucé - 10 mars 1980 - Coll. H. Chaniol.

_____

1980.03.10TinoRossNeuilly01

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui, 40 Bd Maillot, à Neuilly-sur-Seine, pour la suite du reportage de presse organisé par Antenne 2.

Photographie Doucé - 10 mars 1980 - Coll. H. Chaniol.

_____

  • Le 21 mars 1980, Tino Rossi en gala à Genève (Suisse), à la Plaine de Plainpalais, pour le Festival de la chanson corse (sous chapiteau). 
    • Tino est accompagné par son pianiste des dernières années : Claude Rogen et son ensemble.

1980.03.21TinoRossiGalaGeneve001

  • 1980.03.21TinoRossiGalaGeneve002
  • 1980.03.21TinoRossiGalaGeneve003
  • 1980.03.21TinoRossiGalaGeneve004
  • 1980.03.21TinoRossiGalaGeneve005

Ci-dessus : Tino Rossi en gala à Genève, Plaine du Plainpalais.

  • Sur le 6ème cliché, le pianiste Claude Rogen.

Photographies E. Nicolas - 21 mars 1980 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 8 avril 1980, Tino Rossi à la Radio Suisse Romande 1 - de 11H30 à 12H00 dans l'émission Ne Tiquez Pas !
  • Le 29 avril 1980, Tino Rossi fête son anniversaire aux Studios EMI à Boulogne-Billancourt, entouré par l'équipe Pathé-Marconi.

1980.04.29AnniversaireTinoEmiBoulogne2

Ci-dessus : Tino Rossi coupe son gâteau d'anniversaire (73 ans) accompagné par M. Alain Gérondeau - Président Directeur Général EMI France.

Photographie Neuvecelle - 29 avril 1980 - Coll. C. R-V.

_____

1980.04.29AnniversaireTinoEmiBoulogne1

Ci-dessus : banquet d'anniversaire de Tino Rossi dans les studios EMI de Boulogne-Billancourt.

  • au premier plan à gauche : M. Tino Rossi.
  • au premier plan à droite : M. Gérard Trimbach - Directeur Artistique EMI de M. Rossi.
  • au second plan à gauche : M. Alain Gérondeau - Président Directeur Général de EMI France
  • au second plan à droite : M. Alain de Ricou - Directeur des activités de création.

Photographie Neuvecelle - 29 avril 1980 - Coll. C. R-V.

_____

  • En Juillet / Août 1980, Tino Rossi en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio.

1980.07.30TinoRossiAuSonDesGuitaresAjaccio001

Ci-dessus : Tino Rossi en vacances à Ajaccio, en visite chez Antoine Bonelli dans son cabaret Au Son des Guitares, visiblement fier d'accueillir Tino en ses murs. 

  • Tino Rossi remet officiellement à Antoine Bonelli la Médaille de bronze de la SACEM.
  • Ici tous deux en cours d'interview.

Photographie Mignucci - 30 juillet 1980 - Coll. C. R-V.

_____

1980.08.12TinoRossiLibrHachetteAjaccio01

Ci-dessus : Tino et Laurent Rossi à la librairie Hachette d'Ajaccio de 16H00 à 19H00 pour une séance de dédicaces commune.

  • Debout nous reconnaissons de g-à-d : M. le Président du Club Tino Rossi - René Guihuit ; M. Jean Brûlé (tinorossiste) et M. le guitariste corse - Antoine Bonelli.

Photographie Mignucci - 12 août 1980 - Coll. C. R-V.

_____

1980.08TinoRossiBacaraGuihuitScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui, au Scudo, à Ajaccio, reçoit le couple de chanteurs Régina et Bruno Bacara. Derrière lui, M. le Président du Club Tino Rossi - René Guihuit.

Photographie X - Août 1980 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 10 août 1980, Tino Rossi est présent dans le public à Ajaccio, Place du Diamant, pour applaudir José Todaro dans un gala ayant pour thème l'opérette...
  • Les 3 et 4 octobre 1980, Tino Rossi en gala à Lille, au Théâtre Sébastopol.
  • Le 18 octobre 1980, Tino Rossi en gala à Bayonne, salle Lauga.
  • Le 16 novembre 1980, Tino Rossi est en gala à Pau, à la Foire d'Exposition.
  • Le 13 décembre 1980, Tino Rossi gala prévu à Délémont (Suisse). annulé pour cause de très mauvaise sonorisation.
  • 1980.12TinoRossi01
  • 1980.12TinoRossi02

Ci-dessus : séance photographique de Tino Rossi et son épouse Lilia pour la Noël 1980.

Photographies Sygma - Décembre 1980 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1981

  • Le 7 janvier 1981, Tino Rossi et son épouse Lilia fête le début d'année au Lido, à Paris...
  • Le 5 avril 1981, Tino Rossi en gala à Tain-l'Hermitage, sous chapiteau de 6.000 places, place du Marché aux Fruits. 
    • Ferveur générale et accueil triomphal lors de l'arrivée de Tino Rossi en ville, en Peugeot 604 grenat.
  • 1981.04.05TinoRossiTain01
  • 1981.04.05TinoRossiTain02
  • 1981.04.05TinoRossiTain03
  • 1981.04.05TinoRossiTain07
  • 1981.04.05TinoRossiTain08
  • 1981.04.05TinoRossiTain11
  • 1981.04.05TinoRossiTain12
  • 1981.04.05TinoRossiTain13
  • 1981.04.05TinoRossiTain14
  • 1981.04.05TinoRossiTain15
  • 1981.04.05TinoRossiTain16
  • 1981.04.05TinoRossiTain17
  • 1981.04.05TinoRossiTain18
  • 1981.04.05TinoRossiTain19
  • 1981.04.05TinoRossiTain20
  • 1981.04.05TinoRossiTain21
  • 1981.04.05TinoRossiTain22
  • 1981.04.05TinoRossiTain23

Ci-dessus : Tino Rossi en gala à Tain-l'Hermitage, place du Marché aux Fruits, accompagné par Claude Rogen et son ensemble.

Photographies Chaniol - 5 avril 1981 - Coll. Henri Chaniol.

_____

  • Le 30 juin 1981, Tino Rossi est présent à l'Hôtel de Ville de Paris, où M. le Maire de Paris - Jacques Chirac remet à Samy Davis junior la Médaille de Vermeil de la Ville de Paris, en présence de Line Renaud, Régine, et le jockey vedette Yves Saint-Martin.
  • En Juillet / Août 1981, Tino Rossi en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio. Il reçoit des tinorossistes du sérail.

1981.08TinoRossiAuScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa propriété du Scudo, à Ajaccio.

Photographie Marouani - Août 1981 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1981.08TinoRossiScudo001
  • 1981.08TinoRossiScudo002

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui au Scudo, recevant la visite de tinorossistes du sérail.

  • cliché gauche, de g-à-d, debout : Mme Jacqueline Brûlé, Mme Madeleine Peltier, Mme Suzanne Guihuit ; assis : M. Marcel Peltier, M. le Président du Club Tino Rossi - René Guihuit, Tino Rossi et un enfant.
  • cliché droit, de g-àd, debout : Mme Annie Martin, Mme Jacqueline Brûlé, Mme Madeleine Peltier, Mme Suzanne Guihuit, Mme Josette Derouard ; assis : M. Jean Brûlé, M. Marcel Peltier, Tino Rossi et un enfant.

Photographies X - Août 1981 - Coll. C. R-V.

_____

1981.08.15TinoRossiPotHdvAjaccio

Ci-dessus : Tino Rossi reçu en grande pompe à l'Hôtel de Ville d'Ajaccio, pour célébrer la naissance de Napoléon Ier - Empereur.

Photographie Bazinet - 15 août 1981 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 9 septembre 1981, Tino Rossi en gala à Cambrai, pour le Festival annuel.

1981.09.09TinoRossiGalaCambraiScene01

Ci-dessus : Tino Rossi durant son tour de chant à Cambrai, lorsque 2 admiratrices de générations différentes viennent à sa rencontre.

  • à droite, dans la pénombre, le pianiste Claude Rogen.

Photographie X - 9 septembre 1981 - Coll. C. R-V.

_____

1981.09.09TinoRossiGalaCambraiLoge01

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa loge à Cambrai, avant le gala.

Photographie X - 9 septembre 1981 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 2 octobre 1981, Tino Rossi en gala à Barentin.
  • Le 27 octobre 1981, Tino Rossi en gala à Saintes.
  • Le 31 octobre 1981, Tino Rossi en séance de dédicace géante au BHV de Paris, rue de Rivoli, à l'occasion de la sortie du coffret 50 ans de succès 4x33T.

1981.10.31DedicaceTinoPourGeorgesBruneauBHV

Ci-dessus : dédicace géante au BHV. Tino Rossi est accompagné à sa droite de M. Gérard Trimbach, son Directeur Artistique EMI. 

  • Signe son nouveau coffret 50 ans de succès à Georges et Thérèse Bruneau, tinorossistes de toujours.

Photographie X - 31 octobre 1981 - Coll. Bruneau.

_____

  • Le 8 novembre 1981, Tino Rossi en gala à Troyes ; 3200 spectateurs.
  • Le 15 novembre 1981, Tino Rossi en gala à Bourg-en-Bresse ; 3500 spectateurs.
  • Le 21 novembre 1981, Tino Rossi en gala à Strasbourg.
  • Le 6 décembre 1981, Tino Rossi en gala à Lyon.

Année 1982

  • Le 10 janvier 1982, Tino Rossi en gala à Rouen, au parc des expositions.
  • Le 7 février 1982, Tino Rossi en gala à Dijon.
    • Tino y interprète : Une rose ; Le pinzutu ; Solenzara ; pot-pourri opérettes ; Ma dernière chanson sera comme la première ; Ajaccio ; J'avais vingt ans ; Ah ! Le petit vin blanc ; Parle plus bas ; pot-pourri des années 1935 à 41 ; La vie commence à 60 ans ; Cinquante ans d'amour ; Mon Pays ; J'ai toujours chanté des chansons d'amour ; Tristesse de Chopin ; Amor amor ; La complainte corse ; Chantons l'amour ; Le rêve passe ; Ave maria de Schubert ; La paloma ; pot-pourri des chansons de Vincent Scotto ; Petit papa Noël.
  • Le 17 février 1982, Tino Rossi en gala à Marseille, Salle Vallier.
  • En Mars 1982, Tino Rossi en gala à Besançon (Prévisionnel).
  • Le 16 mars 1982, Tino Rossi et son épouse Lilia assistent, au Casino de Paris, à la 30ème représentation du spectacle musical d'Annie Girardot intitulé Revue et Corrigée.
    • Sont aussi présents ce soir-là : Jean Sablon, Claude Piéplu, Robert Manuel et Claudine Coster et M. le Secrétaire Général de la Présidence de la République - Pierre Bérégovoy et son épouse.

1982.03.16TinoRossiRevueEtCorrige001

Ci-dessus : Tino Rossi et son épouse Lilia au Casino de Paris, pour la 30ème du spectacle musical d'Annie Girardot Revue et Corrigée.

Photographie Siccoli - 16 mars 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.03.16TinoRossiRevueEtCorrige002

Ci-dessus : Tino Rossi dans les loges du Casino de Paris, venu féliciter Annie Girardot pour son spectacle musical Revue et Corrigée.

Photographie Siccoli - 16 mars 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 28 mars 1982, Tino Rossi en gala au Mans, à la Rotonde. (4.500 spectateurs)
    • Tino interprète : Une rose ; Le pinzutu ; Tout me rappelle vous ; Solenzara ; Pot-pourri opérettes ( Méditerranée, Naples au baiser de feu, Le temps des guitares, Le marchand de soleil) ; Ma dernière chanson sera comme la première ; Ajaccio ; J'avais vingt ans ; Ah ! Le petit vin blanc ; Parle plus bas ; La vie commence à 60 ans ; Cinquante ans d'amour ; Mon Pays ; J'ai toujours chanté des chansons d'amour ; Tristesse ; Amor amor ; Complainte corse (en corse) ; Chantons l'amour ; Le rêve passe ; Ave Maria de Schubert ; La paloma ; le pot-pourri habituel des chansons de Vincent Scotto et pour conclure par Petit papa Noël.
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon005
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon006
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon007
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon008
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon009
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon011
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon010
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon013
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon015
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon016
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon017
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon020
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon018
  • 1982.03.28TinoRossiMansPichon019

Ci-dessus : Tino Rossi en gala au Mans, accompagné par Claude Rogen et son ensemble.

D'après négatifs Pichon - 28 mars 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 18 avril 1982, Tino Rossi en gala à Mazamet.
  • Le 25 avril 1982, Tino Rossi en gala à Caen, au Palais des Sports.

Ci-contre : billet d'entrée au gala Tino Rossi à Caen du 25 avril 1982. (Coll. C. R-V.)

1982.04.25BilletGalaTinoRossiCaen

  • Le 26 avril 1982, Tino Rossi est l'invité de Guy Noël sur Radio Montmartre, en direct, pour une interview sur l'ensemble de sa carrière de deux heures, ponctuée par ses succès.
    • Tino, bien décidé à soutenir cette radio-libre, promet de revenir régulièrement au microphone de Guy Noël, mais hélas, la vie ne lui en laissera pas le temps.
  • Le 27 avril 1982, Tino Rossi en gala à Paris, pour la Nuit de la Chanson Française diffusée sur Europe n°1 et animée par Pierre Bellemare, Maryse et Christian Morin.
    • Tino y célèbre ses 50 années de carrière et ses 75 ans, avec une foule d'autres vedettes interprétant chacune une chanson : Michel Sardou, Thierry le Luron, Annie Cordy, Gérard Lenorman, Chantal Goya, Johnny Hallyday, Enrico Macias, Sheila, Michel Berger, Dalida, Julien Clerc et Serge Lama.
    • Tino Rossi interprète en ouverture Cinquante d'amour, et conclut le gala par son pot-pourri habituel de chansons de Vincent Scotto.
  • 1982.04.27TinoRossiLaChansonFrancaise01
  • 1982.04.27TinoRossiLaChansonFrancaise02
  • 1982.04.27TinoRossiLaChansonFrancaise03
  • 1982.04.27TinoRossiLaChansonFrancaise04

Ci-dessus : Tino Rossi passe une journée complète sur une péniche géante et y fête son 75ème anniversaire en compagnie de Mireille Mathieu, avant la soirée où Tino participera, lui aussi, au gala de La Nuit de la Chanson Française.

Photographies Albertini - 27 avril 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.04.27TinoRossiLaChansonFrancaise05

Ci-dessus : Mireille Mathieu, Enrico Macias et Johnny Stark présents avec Tino Rossi sur la péniche, pour La Nuit de la Chanson Française, peu avant le gala sur la Seine.

  • au second plan, de profil gauche : Mireille Hartuch.

Photographie Albertini - 27 avril 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 6 juin 1982, Tino Rossi est en direct sur Europe n°1 à Paris pour l'émission C'est Dimanche, qui lui est entièrement consacrée. Il est spécialement revenu d'Ajaccio pour la fête des mères.
  • Le 7 juin 1982, Tino Rossi repart en vacances pour la Corse.
  • En Juin 1982, Tino Rossi reçoit au Scudo, à Ajaccio, le journaliste Christian Plume pour une interview sur sa longue carrière de 50 années. 
    • Cette interview sera par la suite montée avec des chansons de toute sa carrière, avec présentation en avant-première exclusive des chansons de son album Cinquante ans d'amour à paraître en Septembre 1982.
    • Il en sera radiodiffusé 10 émissions sur France Inter les 3, 10, 17, 24 et 31 juillet 1982 ; les 7, 14, 21 et 28 août 1982 et le 4 septembre 1982.
  • Du 9 au 18 juillet 1982, Tino Rossi en gala à Maubeuge, pour la kermesse de la bière, en invité principal.
    • Tino interprète : Cinquante ans d'amour, le Pinzutu, Pot-pourri des opérettes Méditerranée, Naples au baiser de feu, le Temps des guitares et le Marchand de soleil ; Tristesse de Chopin ; Ajaccio ; J'avais vingt ans ; Ah ! Le petit vin blanc ; Chantons l'amour ; La Chanson ; La Vie commence à 60 ans ; Le Rêve passe ; Pot-pourri de Vincent Scotto et pour conclure par Le clair de lune à Maubeuge (Refrain).
    • Retrouvez-ici le Programme de la Kermesse de la bière à Maubeuge - 82 (Coll. M. Alain Brochet).
  • En Août 1982, Tino Rossi en vacances chez lui, au Scudo, à Ajaccio, mais en répétitions avec les guitaristes corses, en vue du Casino de Paris à la rentrée.

1982.08ScudoRepetitionCDP01

Ci-dessus : Tino Rossi chez lui, au Scudo, à Ajaccio, en répétition avec les guitaristes corses menés par Antoine Bonelli, pour le Casino de Paris à la rentrée.

Photographie (dégradée) Fournol  - Août 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 2 octobre 1982, Tino Rossi participe aux vendanges de Montmartre, en présence de M. le Maire de Paris - Jacques Chirac, M. le Premier Secrétaire du Parti Socialiste - Lionel Jospin et M. Le Député du XVIIIe arrondissement de Paris - Claude Estier. La marraine de l'édition 1982 est Élisabeth Depardieu.

Cinquante ans d'amour et entrée dans l'histoire.

En 1982, nous ne le savons pas encore, Tino Rossi chante en studio son ultime enregistrement, J'aime les femmes, c'est ma folie, accompagné au piano par Paul Piot, le 16 octobre 1982.

  • À partir du 4 novembre 1982, à bientôt 76 ans, Tino Rossi remonte symboliquement sur la scène de ses grands débuts, le Casino de Paris, pour fêter son demi-siècle de carrière au cours d'un grand spectacle, mis en scène par Maritie et Gilbert Carpentier, qui mêle rétrospectives et nouvelles chansons.
    • Chaque jour, pendant deux mois, la salle comble redouble d'applaudissements. On parlera, par allégorie avec Napoléon Bonaparte, des 100 jours de Tino.
  • Le 9 novembre 1982, la « générale » est l'occasion pour le Tout-Paris au grand complet de fêter un Tino Rossi radieux, qui prolonge la fête avec ses amis toute la nuit au Fouquet's, jusqu'à 5H00 du matin.
    • Tino Rossi déclarera au Fouquet's : «Cinquante ans de chansons, ça se fête. Le Casino de Paris m'a porté bonheur. J'espère pouvoir lui renvoyer l'ascenseur en faisant marcher la salle». 
    • Ce sera le cas chaque jour de représentation(s), ce qui permettra de sauver le Casino, alors en très grande difficulté financière.
  • Se reporter à la page Tino Rossi - Revues.


1982.11.09TinoRossiLogeCDP01

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa loge du Casino de Paris, recevant les félicitations sincères de Mireille Mathieu à la fin de la générale de la revue Cinquante ans d'amour.

  • en arrière plan : Francis Lopez, Youri Manoff et Johnny Stark.

Photographie Laforêt - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09TinoRossiLogeCDP02

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa loge du Casino de Paris, recevant les félicitations de Dalida à la fin de la générale de la revue Cinquante ans d'amour.

  • en arrière plan : Lilia qui regarde d'un œil plutôt inquiet Tino embrasser Dalida avec un entrain certain...

Photographie Laforêt - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11TinoRossiDedicaceCdpLunettesNoires

Ci-dessus : Tino Rossi en séance de dédicaces au Casino de Paris après le spectacle.

Photographie X - Novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

Année 1983

1983.01.10VoeuxTinoRossi

... d'ultimes Vœux de Bonne Année de Tino et Lilia Rossi ensemble...

_____

En 1983, la « dernière » de Tino Rossi au Casino de Paris, le dimanche 2 janvier, est aussi sa dernière apparition en scène.

À l'issue du triomphe au Casino de Paris, Tino Rossi qui sauva d'ailleurs cet établissement en situation de quasi-faillite, se confie à quelques amis pour leur dire, fait très inhabituel, qu'il est complètement épuisé...

  • D'après certaines informations écrites en notre possession depuis 2013, Tino Rossi se savait déjà malade depuis un certain temps avant même de remonter la scène du Casino de Paris, mais l'aurait caché à tout le monde ou presque, car il voulait remonter sur les planches du Casino, pour conclure sa carrière en beauté, le projet étant déjà lancé et en cours d'organisation.
  • Il aurait pourtant été averti par son médecin personnel d'un problème de santé nécessitant de se faire opérer au plus vite. Mais Tino Rossi sachant très bien qu'une fois opéré, il ne pourrait plus remonter sur scène, aurait alors demandé à son médecin de ne rien dire et qu'ils verraient cela après la revue...
  • Tino Rossi aurait donc su que quelque chose n'allait pas plusieurs mois avant son épouse, mais le lui aurait caché... Par amour bien sûr.
  • Tino Rossi avait précisé à ses amis tinorossistes les plus intimes la chose suivante : « si je donne ce spectacle, c'est pour me faire un dernier plaisir et pour remercier tous ceux qui m'ont fait confiance. »
  • Le 30 janvier 1983, Tino et Lilia Rossi, en vacances à Cannes depuis la fin de la revue du Casino de Paris, assistent au Carnaval de Nice, accompagnés par Alain Decaux.
  • Entre le 2 et le 12 février 1983, Tino Rossi participe au 23ème Festival International de Télévision de Monte-Carlo, à Monaco.
  • Le 14 février 1983, Tino Rossi, accompagné de son épouse Lilia, trouve la force d'aller fêter à Lausanne, au Lausanne-Palace, pour honorer de sa présence la soirée d'anniversaire donnée par les époux Armand et Césy Pasche, célèbres impresarii lausannois du spectacle, pour leurs 50 ans de carrière. Il s'agira de son dernier déplacement hors de France.

Les jours et les semaines passant, Tino ne récupère pas. Ce n'est pas normal. Commencent les consultations, les examens... Le diagnostic tombe : il faut opérer. 

  • Le 1er mars 1983, Tino Rossi vient tout juste de rentrer à Paris en vue de son hospitalisation.
  • Début Mars 1983, Tino Rossi est hospitalisé pour être opéré, officiellement, de la vésicule biliaire. En réalité, il s'agit d'un mal bien plus grave : un cancer du pancréas, mais la vérité ne lui est pas révélée (version officielle). 
    • Tino Rossi est opéré deux fois dans la même journée. En effet, il doit être réopéré en urgence suite à une hémorragie interne survenue quelques heures après la première opération... Une atteinte supplémentaire à la rate est découverte...
  • Le 31 mars 1983, trois semaines plus tard, Tino sort de l'hôpital américain de Neuilly, apparemment guéri...
  • Dès le mois d'Avril 1983, Tino Rossi récupère et se sent en bonne forme.
  • À l'été 1983 et Tino, comme à l'accoutumée, prend ses congés d'été au Scudo, chez lui, à Ajaccio.

1983.07.16TinoRossiEtPeltierScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi, alors relativement en forme, entouré des tinorossistes Marcel Peltier (à la droite de Tino) et son épouse Madeleine, chez lui, au Scudo, à Ajaccio.

Photographie X - 16 juillet 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 6 août 1983, Tino Rossi reçoit chez lui, au Scudo, à Ajaccio, M. le Président de Club Tino Rossi - René Guihuit et son épouse. 
    • Tino Rossi lui présente une maquette instrumentale de son futur 45 tours prévu pour la fin de l'année, et lui remet les paroles du titre de la future face A : C'est bon de vivre.
    • L'enregistrement studio est prévu pour l'automne 1983, mais il n'en aura pas le temps.
  • Le 7 août 1983, un photographe professionnel est présent pour immortaliser Tino au Scudo, entouré du couple Guihuit réinvité pour l'occasion, ainsi que plusieurs autres amis du Club Tino Rossi : M. et Mme Jean Brûlé, Mme Josette Derouard et M. et Mme Maurice Bazinet et fils.

1983.08.05TinoGuihuitDerouardScudo01

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit ses amis tinorossistes, chez lui, au Scudo. Il s'agit d'une des dernières photographies de Tino prise au Scudo.

  • à gauche : Mme Josette Derouard, tinorossiste émérite,
  • à droite : M. René Guihuit, alors Président de l'Association des Amis de Tino Rossi (qui sera présent à Ajaccio aux côtés de Tino Rossi jusqu'au 8 août 1983).

Photographie Desjobert - 7 août 1983 - Coll. C. R-V.

_____

1983.08.05TinoGuihuitDerouardScudo02

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit ses amis tinorossistes, chez lui, au Scudo. Il s'agit d'une des dernières photographies de Tino prise au Scudo.

  • le jeune Bruno Bazinet (devenu auteur-compositeur-interprète depuis...) remet une photographie du Casino de Paris à Tino Rossi, en signe d'admiration.
  • debout, de g-à-d : Mme Suzanne Guihuit, M. Jean Brûlé et Mme Jacqueline Brûlé, tinorossistes.
  • assise à gauche : Mme Josette Derouard, tinorossiste émérite,
  • assis à droite : M. René Guihuit, alors Président de l'Association des Amis de Tino Rossi (qui sera présent à Ajaccio aux côtés de Tino Rossi jusqu'au 8 août 1983).

Photographie Desjobert - 7 août 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 15 août 1983, Tino Rossi est au restaurant, à Ajaccio, et il est soudain pris d'un malaise tel qu'il fait téléphoner à son fils Laurent qui vient le chercher en voiture immédiatement. La maladie amorce alors un retour foudroyant, si bien que, désemparée, son épouse Lilia Rossi décide finalement de rentrer à Paris.
  • Le 18 août 1983, Tino Rossi sera toutefois invité chez un de ses amis, M. Frederici, propriétaire du Dolce Vita, hôtel-restaurant à Ajaccio.
  • Le 11 septembre 1983, Tino et Lilia prennent l'avion par un vol régulier, devançant leur retour prévu à Paris à la fin septembre. Ils seront même photographiés à leur insu dans l'aéroport d'Orly-sud où l'on y découvre Tino Rossi en état d'épuisement avancé. 
    • les douloureux clichés seront publiés dans France-Soir Magazine du 1er octobre 1983.
  • Il sera hospitalisé immédiatement à l'Hôpital Américain de Neuilly-sur-Seine.


Tino Rossi était depuis peu à nouveau sous contrat avec Pathé-Marconi lorsque la France stupéfaite apprend son décès le mardi 27 septembre 1983 par la dépêche de l'Agence Centrale de Presse n° 028 tombée à 9h36 sur les téléscripteurs : "Flash : Tino Rossi est mort".



Pendant cinquante ans, les chansons du « Rossignol de notre siècle » ont accompagné tous les publics, qui lui ont assuré une égale popularité.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Tino Rossi nous a quittés

_____

Recordman français de la vente de disques.

  • Tino Rossi, « le chanteur de l'amour heureux » alors que son amie Édith Piaf chantait l'amour malheureux, a enregistré plus de 1500 titres en studio (toutes versions comptabilisées) abordant tous les genres, de la chanson populaire de Vincent Scotto à la Romance de Nadir de Bizet en passant par moult mélodies classiques (largement popularisées par son interprétation), sans oublier une panoplie de chants corses - parmi lesquels la Complainte corse de Roger Lucchesi et Carulu Giovoni, créée dans le film L'Île d'amour (1944), ou Canzona païsana, de Bruno Bacara, élue « Grand prix de la chanson corse » 1980 - et même, en 1945, l'une des versions les plus plébiscitées du célèbre boléro mexicain Besame mucho, reprise dans le film de Marion Laine "À cœur ouvert" (2012)
  • Tino Rossi a vendu, dans le monde entier, des centaines de millions de disques. À l'occasion du centenaire de sa naissance, en 2007, des journaux ont avancé 600 millions. Lors du journal télévisé de 13 heures de TF1, le 24 décembre 2009, le nombre de 700 millions a aussi été annoncé.
  • Si quelques-uns de ces chiffres peuvent paraître excessifs au regard de certaines statistiques, il faut tenir compte du fait que depuis le début des années 1930, le créateur de Petit Papa Noël vend en grandes quantités, en France et à l'étranger, toutes les formes d'enregistrements (78 tours, vinyles, cassettes, CD, DVD, streaming...), ce qui fait logiquement de lui le recordman de la vente de disques en France et le seul Français à figurer dans le cercle très fermé des champions du monde de la catégorie, et tout cela grâce à son succès étendu sur plusieurs générations d'admirateurs et d'admiratrices.

CarteRemerciementsDeTino

_____

Simplicité et discrétion...

Perfectionniste exigeant, doté d'un joli coup de crayon et grand amateur d'art (surtout de peinture), Tino Rossi a présidé le Syndicat des Artistes, au début des années 1950, et su gérer intelligemment son patrimoine, notamment par l'intermédiaire de sa société de production fondée en Décembre 1948 : Société des Productions Tino Rossi - (ci-dessous, en-tête de Février 1949).

1949.02SocieteProductionsTinoRossi

Grâce à ses disques, anciens ou très régulièrement réédités, à ses films (dont beaucoup sont désormais disponibles en DVD) et à Internet, où divers blogs et pages web permettent d'accéder à des biographies et à ses chansons, y compris à l'étranger, l'on peut retrouver ou découvrir cette superstar à la « voix de velours »

Couvrant deux octaves et demi et présentant un timbre aux très riches nuances (notamment de graves), cette voix exceptionnellement étendue trouve son origine dans une anomalie des cordes vocales de Tino Rossi (la gauche longue et fine, la droite courte, tordue et large) qui laissa un jour un médecin ORL très surpris que leur propriétaire pût chanter.

_____

En 1984, le 10 février, les statuts Loi 1901 de l'Association des amis de Tino Rossi - Club Tino Rossi sont déposés à la sous-préfecture de Beaune (JORF N.C du 28 février 1984).

1984BandeauClubTinoRossi


  • Le 28 avril 1984 se tient la première réunion constitutive. Le Président élu est M. René Guihuit, Chef de Chais à Nuits-Saint-Georges - il le restera jusqu'en Mai 2000.
  • Après la disparition de Tino Rossi, les membres du Club Tino Rossi, alors institué en simple amicale depuis plusieurs années, ont souhaité régulariser la situation.
  • L'objet du Club Tino Rossi est : « de perpétuer le Souvenir de TINO ROSSI, de susciter et développer des liens d'amitié entre ses membres. »
  • Le 13 août 1984 à midi, la première action symbolique du Club Tino Rossi sera de faire poser un livre de marbre dans la chapelle funéraire de Tino, où il est inscrit : Ses Amis du Club - Merci Tino.
  • Les membres se réunissent à raison de 2 réunions annuelles à Paris, et gardent le lien au moyen de 2 à 3 bulletins par an.
  • Au 31 décembre 2012, après 28 ans d'activité, le Club Tino Rossi est mis en sommeil, après la démission surprise de son Président - M. Maurice Bazinet - lors de l'assemblée générale du 6 octobre 2012 et l'absence de volontaires parmi les présents pour prendre la suite. Le Club Tino Rossi demeure sans activité depuis lors.


En 2012, le 30 novembre, son fils Laurent Rossi initie l’Association Officielle TINO ROSSI dont l'objet est, par tout moyen (commémorations, spectacles télévisés et scéniques, expositions, publications, musées, monuments...) de « travailler et veiller sur la mémoire et l’image » de « Tino », qui a dit un jour : « Un artiste n'est pas un homme comme les autres ! Mais ce serait une erreur de penser que seul l'art peut en produire. Un ouvrier peut parfaitement être un artiste. »... 

  • Mais hélas, la disparition de Laurent Rossi d'un infarctus dans la nuit du 19 au 20 août 2015 à Paris laisse l'association sans activité connue depuis lors. Mais si quelqu'un en sait plus à ce sujet, je l'invite à nous contacter.

Le 5 décembre 2018, par le truchement de M. Matthieu Moulin, Directeur Artistique de Marianne Mélodie, j'ai eu l'honneur de recevoir à domicile M. Constantin Rossi, petit-fils de Tino Rossi, et ainsi ai-je pu lui exposer quelque archive de notre collection sur notre artiste de référence.

31 décembre 2019. Nous apprenons le décès ce jour même de M. Maurice Bazinet, ultime Président de l’Association des Amis de Tino Rossi jusqu’au 31 décembre 2012. Qu’il repose en paix. Il s’en est allé rejoindre Tino là où il peut être.

_____

L’amélioration continue du site Tino Rossi d’année en année, a un coût. Acquérir des lots, des collections et des pièces rares revient cher, chaque année.

1975DedicaceTR

Site Tino Rossi © Claude Rizzo-Vignaud, 19 septembre 2021.

compteur.js.php?url=I%2BZzFA%2B9Dbk%3D&d