Tino Rossi - les Revues à grand spectacle

____

1934 - Parade de France - (Casino de Paris - du 26 septembre 1934 au 23 septembre 1935)

1934RevueParadeDeFranceTR

Affiche originelle de la revue du Casino de Paris - Parade de France.

  • En vedettes : Georgius, Jacqueline Claude et, un peu plus tard, Tino Rossi.

Lithographie Bedos - d'après X - 1934 - Coll. C. R-V.

_____

  • «Revue des beautés de notre pays et de nos colonies » en deux actes et cinquante tableaux, 65 décors et 250 artistes, de Henri Varna, Léo Lelièvre et Marc-Cab. Tino Rossi figure dans les tableaux « Corse île de beauté » et « La plus grande France » (renommée en 1935 « L'Afrique »). Première représentation le 26 septembre 1934. Les deux grandes vedettes de la revue sont alors Georgius et Jacqueline Claude. Première représentation avec Tino Rossi en tant que vedette le 14 octobre 1934. Triomphe ce soir-là : Tino conquiert son statut de vedette en un soir par une apparition d'une durée totale de 29 minutes. Jouée jusqu'au 23 septembre 1935 avec les acteurs principaux, dont Tino Rossi.
    • Tino Rossi est engagé par Henri Varna le 30 juillet 1934, pour quelques apparitions.
    • Tino Rossi est promu "en catastrophe" par Henri Varna, sur les conseils confidentiels de Vincent Scotto qui l'avait croisé à Lyon quelque 2 ans auparavant : Henri Varna doit réorganiser en urgence toute la revue en raison de la nécessité de remplacer au pied levé la vedette Georgius (qui se retrouvera dans un rôle subalterne). En effet, Georgius, dans le spectacle, y interprétait la chanson "Imprudentes", une violente charge contre les homosexuels, si bien que de représentation en représentation, le public parisien du cabaret, constitué pour une part non négligeable d'homosexuels, dont Jean Cocteau était un peu "le meneur", huait de plus en plus lors de chaque apparition du chanteur et perturbait durablement le spectacle... La mort dans l'âme, Varna dût se résoudre à restructurer la revue et à trouver un nouveau chanteur... Et si possible avec du talent...
    • Une fois Tino Rossi engagé, Henri Varna lui demanda de se trouver des chansons pour aller avec la revue. Et c'est tout naturellement que Tino Rossi repensa à Vincent Scotto qu'il avait croisé à Lyon quelque 2 ans auparavant, et alla le voir. (sans savoir que Scotto aida Tino à se faire engager au Casino de Paris !)
    • Vincent Scotto demanda à Tino de lui laisser ses disques pour les écouter et lui demanda de repasser le voir quelques jours plus tard... Et quelques jours plus tard, Scotto lui proposa les deux succès que l'on connaît : Vieni... Vieni...  plus une seconde chanson qu'il composa en quelques minutes devant Tino Rossi : Ô Corse, île d'amour !
  • Parmi les chansons interprétées par Tino, l'on note :
    • Ô Corse, île d’amour
    • Vieni… vieni…
    • Vivons la vie, vivons l’amour
    • Un baiser de femme sous un ciel de feu
    • C'est ton amour

1934.10TinoRossiParadeDeFranceTabCorse01

Ci-dessus : Tino Rossi dans le Tableau Corse de la revue Parade de France, au Casino de Paris.

Photographie Simson - Octobre 1934 - Cill. C. R-V.

_____

1934.35CouvProgParadeDeFrance

1934CasinoDeParisProg001

1934CasinoDeParisProg002

Ci-dessus : couverture et extrait du programme (version luxe 1934-35) de Parade de France, où Tino Rossi joue dans 2 tableaux. (coll. C. R-V.)

_____

  • Ci-contre : 78 Tours de Georgius "Imprudentes" enregistré le 25 février 1933 chez Odéon.
    • Imprudence de Georgius qui, indirectement, donnera l'opportunité à Tino de triompher dans Parade de France le 14 octobre 1934. (coll. C. R-V.)


78ToursGeorgiusImprudentes

_____

1936 - Tout Paris chante - (Casino de Paris - du 30 septembre 1936 au 8 février 1937)

1936AfficheRevueToutParisChanteTR

Affiche originelle de la revue du Casino de Paris - Tout Paris Chante

  • En vedette : Tino Rossi.

Lithographie Bedos - d'après Van Caulaert - 1936 - Coll. C. R-V. 

_____

  • Revue en deux actes et trente-six tableaux, modifiée en trente-quatre tableaux, de Henri Varna, Léo Lelièvre, Marc Cab & Charles Tutelier. Tino Rossi participe en tant que vedette principale aux tableaux « Ceux de la légion », « Roi de cœur », « Les chansons d'amour ». Première représentation le 30 septembre 1936. Jouée jusques au 8 février 1937.
  • Parmi les chansons interprétées par Tino, l'on note :
    • Au delà des nuages
    • Plaisir d'amour
    • Une étoile d'amour
    • Marinella
    • Maître Pathelin
    • Guitare d'amour
    • Colombella
    • Le secret de tes caresses
    • Rendez-moi mes montagnes
    • Un violon dans la nuit

Nota :

  • Tino Rossi signe avec Henri Varna son contrat d'engagement le 8 mai 1936 en tant que vedette principale, à l'issue d'un déjeuner servi dans la résidence de M. Varna à Montmorency. MM. Émile Audiffred et Félix Marouani, les impresarii de Tino sont aussi présents. 
  • La date prévisionnelle retenue est le 25 septembre 1936. Un report de 5 jours sera observé avant la première représentation.
  • Le contrat stipule une exclusivité totale durant la saison de représentation. Tino Rossi ne pourra alors pas se produire ailleurs et "doubler" dans un autre cabaret.
  • En revanche, Tino Rossi a le droit de continuer à enregistrer de nouveaux disques et de chanter en direct à la radio !

1936ToutParisChanteTinoRossi

Ci-dessus : Tino Rossi éblouissant dans le 1er rôle de la revue Tout Paris Chante, au Casino de Paris, en 1936. 

Photographie (restaurée au mieux) Roger-Viollet - 1936 - Coll. C. R-V.

_____

_____

1939 - Tino Rossi - (Scala de Berlin - du 1er au 31 mars 1939).

  • Tino Rossi se produit à la Scala de Berlin du 1er au 31 mars 1939.
  • Concernant l'Allemagne, c'est le succès international du film "Naples au baiser de feu" qui a motivé l'engagement de Tino Rossi à la Scala de Berlin par leurs propriétaires. 
  • Tino Rossi se produit pendant un mois dans cette salle de 3.000 places, à raison de 3 représentations par jour, sans compter les soirées privés.  Il perçoit alors le plus gros cachet de l'histoire de la Scala pour chaque représentation : 3.000 Reichsmarks.
  • À peu près inconnu à son arrivée en Allemagne, le succès est pourtant total dès le premier soir, malgré le handicap que représente alors le fait de chanter en langue française, ainsi que le peu d'intérêt manifesté habituellement pour le "genre sérénade" dans ce pays. 
  • Tino y présente son tour de chant de 9 chansons que sont : Vieni... Vieni... traduite en allemand pour l'occasion et devient Bitte... Bitte... (S'il vous plaît...), le reste du tour de chant étant donc chanté en français dont : La belle conga, Chant d'amour de Tahiti, Sérénade portugaise, Tristesse de Chopin et Bambinella...
  • « März 1939 - Gastspiel Tino Rossi in der Scala, Deutschlands Weltvarieté, Berlin W 62, Lutherstrasse 22 - 24. »
  • Article paru dans le magazine belge "Le Film" du 23 avril 1939 sur Tino Rossi à la Scala de Berlin.

1939.03TinoRossiEtDorotheaWieckBerlin

Ci-dessus : Tino Rossi à l'Eden-Bar de Berlin en la charmante compagnie de la grande actrice d'outre-Rhin - Dorothea Wieck.

Photographie Tobis - début Mars 1939 - Coll. C. R-V.

_____

1939.03TinoRossiEtDorotheaWieckBerlin2

Ci-dessus : Tino Rossi et Dorothea Wieck dans les rues de Berlin.

  • Nota : la presse allemande avait monté une sorte de feuilleton journalistique présentant dans ses articles M. Tino Rossi et Mme Wieck systématiquement ensemble - couple totalement artificiel - étant donné que Tino Rossi était en ménage avec Mireille Balin, et éperdument amoureux d'elle...

Photographie UFA - Mars 1939 - Coll. C. R-V.

_____

1939.02AnnonceVenueScalaTinoRossi

Extrait du programme de la Scala de Berlin de Février 1939, annonçant la venue de Tino Rossi le mois suivant (Coll. Alain Brochet).

  • Traduction : en mars à la SCALA, la coqueluche de Paris, TINO ROSSI le chanteur de renommée mondiale (films, radio et disques).

_____

Ci-contre : annonce publicitaire parue dans la presse d'Allemagne en février 1939 traduite.

  • SCALA - À partir du 1er mars 1939, en spectacle : TINO ROSSI

*

  • Eduardo BIANCO, le Roi du Tango, accompagné de son orchestre de tango argentin

  • Vicente ESCUDERO, le plus grand danseur d'Espagne

*

  • Première : 1er mars à 20H30.
  • 2 mars à 20H30 : place au festival !!
  • La vente a commencé.

1939.02AnnonceScalaBerlinPresse

Ci-contre : annonce officielle légale de l'état allemand qui réglemente les tarifs et désigne les points de vente exclusifs (document officiel d'époque traduit)

  • Supplément de dernière heure – Mars 1939
  • Pour les amis du théâtre berlinois - La Société du livre allemand.
  • Tous les jours à 20h30, ainsi que les mercredis, samedis et dimanches à 17h (tarifs réduits)
  • Tino Rossi, le ténor mondialement connu, vedette du cinéma, de la radio et du disque est invité en mars à la Scala de Berlin.
  • La fusion assez extraordinaire d’une beauté irrésistible et du timbre de cette voix ont rendu ce chanteur, encore très jeune, mondialement célèbre en très peu de temps.

1939.03AnnonceOfficielleDelEtat

  • Tino Rossi a tenu le rôle principal dans cinq grands films français. Ses disques détiennent actuellement le record de vente dans l'Europe entière.
  • Le prix des billets varie de 1.00 à 8.00 RM pour les représentations du soir et de 0,70 à 5,00 RM pour les représentations de l'après-midi - disponibles à nos guichets.
  • Réservation préalable pour tous les théâtres d'État et pour tous les autres théâtres de Berlin aux guichets de la Société du Livre Allemand.
  • Librairie de la Société du livre allemand, Wg, 9 Hermann-Göring-Strasse (Place de Potsdam) / Librairie de la Société du livre allemand, SW 68, 156 57 Alte Jakobstrasse (près de la Hallesches Tor) / Magasin de musique Columbia, 29, Kurfürstendamm / Magasin de musique Schwarz - Friedenau, 60 Rheinstrasse.
  • Ouvert en semaine de 9 h à 19 h.

Ci-contre : couverture du programme de la Scala de Berlin avec Tino Rossi en vedette principale de la revue.

Mars 1939 - Coll. C. R-V.

_____

1939.03ProgrammeScalaBerlinTR01

1939.03.01ScalaBerlinTinoRossi

Ci-dessus : annonce Tino Rossi dans le programme de la Scala de Berlin de Mars 1939.

  • Traduction : TINO ROSSI chansons françaises, chansons folkloriques corses et italiennes ; schlager et chansons.

(Coll. C. R-V.)

_____

1939.03PressBookRevueTinoRossiScalaBerlin

Ci-dessus : Press-Book - Tino Rossi en Mars 1939, établi par la Scala de Berlin, regroupant tous les articles de la presse allemande traitant de sa triomphale revue.

  • Traduction : SCALA - l'étape-variété - 22 rue Luther, Berlin.

Avril 1939 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le directeur de la Scala de Berlin - Eduard Duisberg, propose à Tino Rossi de rester un mois de plus dans son cabaret, mais Tino décline l'offre, nonobstant le fait que le public allemand du cabaret soit très chaud à son égard. 
    • Tino explique, en Juin 1982, que cela commençait à sentir politiquement mauvais. En Allemagne à cette époque, tout était très triste dans les rues de Berlin et qu'il y avait des militaires de partout. 
    • Tino précise qu'il avait eu l'impression de visiter un pays communiste gouverné par un roi (tellement l'ambiance locale était bizarre en 1939 dans ce pays) !

_____

1982 - Cinquante ans d'amour - (Casino de Paris - du 4 novembre au 2 janvier 1983)

  • En 1981 et 1982, Tino Rossi se produit en gala un peu partout en France. 
  • Il adapte progressivement son tour de chant en renouvelant une partie des chansons, prend un nouveau chef d'orchestre et pianiste pour ses tournées : Claude Rogen, et il fait salle ou stade comble à chaque spectacle, et l'accueil est toujours massif et fervent. 
  • Le succès étant toujours là, c'est au mois de Mars 1982 que la décision est prise : Tino Rossi, qui n'a plus donné de gala dans Paris depuis le 3 juin 1976, décide de fêter ses 50 ans de carrière au Casino de Paris, 48 ans après y avoir acquis de manière durable son statut de star indéboulonnable de la Chanson Française. 

CDP0aBanniereAnnonce

1982AnnoncePresseCDP4Nov82au10Janv83

Ci-dessus : premières annonces de presse de Tino Rossi au Casino de Paris.

  • En 1982, la revue est donnée comme devant courir jusqu'au 10 janvier 1983. 
  • Mais la date fut peu après ramenée au 2 janvier 1983. Cause non connue de nous. 

D'après photographie Alain Marouani - Octobre 1982 - (coll. C. R-V)

_____

  • Environ un mois avant le début de la revue, quelques fervents tinorossistes du Club sont venus en repérage au Casino de Paris. En effet, ils ont profité de leur passage à Paris dans le secteur, le jour de l'enregistrement de l'émission l'École des Fans avec Tino Rossi.
    • 1er cliché à gauche : M. André Thibault,
    • 2ème cliché à gauche : M. Marcel Peltier,
    • et derrière l'objectif : M. Maurice Bazinet.

1982.10.09DevantureCDP001

1982.10.09DevantureCDP002

Ci-dessus : devanture du Casino de Paris annonçant le programme des spectacles à venir.

  • Le ballet de l'Opéra de Rome dans Esoterik Satie, du 24 septembre au 24 octobre 1982,
  • Tino Rossi dans 50 ans de Chansons - 50 ans d'amour, du 4 novembre 1982 au 9 janvier 1983,
  • Alain Bashung, du 15 au 31 janvier 1983,
  • Jacques Higelin, du 1er février au 15 avril 1983,
  • Eva Miller dans Casino Story, revue à grand spectacle, de Mai à Août 1983.

Photographies Bazinet - 9 octobre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09DevantureCDP001

Ci-dessus : devanture du Casino de Paris annonçant Tino Rossi en vedette.

Photographie X - Novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • À partir du 4 novembre 1982, à 75 ans révolus, Tino Rossi remonte symboliquement sur la scène de ses grands débuts, le Casino de Paris, pour fêter son demi-siècle de carrière au cours d'un grand spectacle, mis en scène par Maritie et Gilbert Carpentier, qui mêle rétrospectives et nouvelles chansons. 
  • Chaque jour, pendant deux mois, la salle comble redouble d'applaudissements, à raison : 
    • - d'une représentation en matinée à 15H00 les dimanches, mardis, mercredis et jeudis, 
    • - d'une représentation en soirée à 21H00 les vendredis et samedis ; relâche les lundis. 

1982.11.04PresentationCDP


  • Tino Rossi est au cœur du spectacle qui se joue, comme à ses débuts, au Casino de Paris, en 1934.
    • Sur une idée de Laurent Rossi, qui en assure la direction artistique, voici l'occasion de célébrer ses noces d'or avec le public.
    • Le spectacle est produit par MM. Michel Olivier et Jacques Marouani, le fils de Félix - compagnon de route de Tino depuis 1934.
    • La mise en scène est de Maritie et Gilbert Carpentier, en deux actes et dix-huit tableaux.
    • La chorégraphie est réglée par Barry Collins.
    • De nombreux guitaristes corses placés sous la direction d'Antoine Bonelli ainsi que le pianiste Claude Rogen l'accompagnent sous la direction d'orchestre de Paul Piot, son chef d'orchestre studio principal depuis 1964.

1982.11.04TinorossistesBonelliCDP001

Ci-dessus : Antoine Bonelli (costume noir), le guitariste principal de Tino Rossi, entouré de tinorossistes du Club, dans le hall du Casino de Paris le soir de la première de Cinquante ans d'amour.

Photographie X - 4 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 4 novembre 1982 est le jour de la première représentation, traditionnellement connue comme celle de tous les dangers...
    • Les fidèles du Club Tino Rossi qui le pouvaient sont venus en nombre.
    • Maritie et Gilbert éprouvent une grande appréhension, en témoigne la déclaration préalable à l'entrée en scène de Tino Rossi...
    • Gilbert Carpentier : « Ce soir est une Première. Vous êtes tous des fans, des amis de Tino Rossi. Il est là, rassurez-vous, il est en train de se préparer. Et quand on fait une première comme ça dans un théâtre comme le Casino de Paris, on est toujours un peu ému parce que l'on est toujours un petit peu en retard. Alors, je ne vous annonce pas une catastrophe, je vous annonce au contraire que vous allez assister à un spectacle presque au point, mais pas forcément tout à fait au point. Vous savez comment cela se passe... »
    • « Il y a des lumières qui ne marchent pas, il y a des câbles qui ne descendent pas, mais on a répété tout à l'heure, et tout à marché à peu près bien, mais je vous demanderais un peu d'indulgence, et je pense même que ça peut être assez amusant si l'on s'arrête en cours de route, vous nous en voudrez pas trop, mais vous verrez presque les coulisses d'un spectacle qui va se dérouler pendant 60 jours. Alors la Première, c'est la Formule 1 le jour des essais, alors je vous demande un peu d'indulgence pour tout le personnel qui est là. Vous savez que ma femme et moi, les Carpentier, nous avons fait beaucoup d'émissions de télévision, de Numéro 1, et nous avons toujours des angoisses, mais ici nous sommes beaucoup plus angoissés par ce que c'est beaucoup plus difficile et beaucoup plus délicat de s'adresser à un public comme cela dans la salle, alors je vous demande un peu d'indulgence. »
    • « S'il se passe quelque chose, si un décor ne descend pas, ou s'il y a un blanc, je ne vous demanderais pas d'applaudir bien sûr, mais je vous demanderais de comprendre les difficultés que nous avons. Nous avons eu plusieurs problèmes. D'abord, nous avons eu une panne de courant pendant une journée ; nous avons eu le pont de la Toussaint qui nous a beaucoup retardé, mais comme l'on ne voulait pas vous décevoir, on ne pouvait pas annuler, vu que vous venez de tous les coins des environs de Paris et de partout, donc il fallait absolument qu'on le fasse...  »
    • « Alors, nous sommes absolument ravis de passer devant vous comme ça, et Tino aussi, il fait tout naturellement pour que cela se passe bien, mais, on peut avoir des petits ennuis... Je voulais vous dire aussi, vous m'excuserez : si vous voyez passer une dame qui court avec une lampe de poche et qui vient voir Tino Rossi, ce sera vraisemblablement ma femme, Maritie Carpentier, qui a toujours l'habitude de faire ça, quand c'est une Première, parce qu'elle est à la fois au four et au moulin, et qu'en général, elle arrange bien les choses. Alors tous les techniciens du Casino de Paris se sont donnés du mal pour que ça passe... Je vous demande vraiment de l'indulgence... J'espère que cela va vous amuser. »
    • « Je peux vous dire aussi une chose, que cette émission, ce spectacle, je suis un peu déformé par la télévision, ce spectacle va sans doute être enregistré pour la télévision, et vous le reverrez vraisemblablement au mois de décembre, peut-être en deux parties. Alors vous aurez peut-être l'occasion de revenir aussi, en tous cas je vous souhaite une bonne soirée. Je peux voir si Tino n'est pas là... Il veut aussi vous dire un petit salut avant de démarrer... »
    • Tino Rossi : « Bonjour ! Eh bien, écoutez, de toute façon, je suis là, on chantera, ne vous en faites pas, tout rentrera dans l'ordre petit à petit... Vous savez, un spectacle comme ça ne se monte pas en soufflant dessus. Mais enfin, on chantera et on jouera de tout cœur pour vous. À tout de suite ! »

1982.11.05ParisienLibereCdpTinoRossi4Nov1982

Ci-dessus : article qui fait le bilan de la première représentation de la revue Cinquante ans d'amour au Casino de Paris.

Le Parisien Libéré - 5 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 9 novembre 1982 est LA journée Tino Rossi sur France Inter, où il est reçu et interviewé plusieurs fois dans la journée.
    • Au cours d'une de ces interviews, Tino Rossi explique qu'il a voulu que le spectacle donné au Casino de Paris, se composât d'une première partie sous forme de véritable revue, avec danseurs et ballets, suivie d'une seconde partie sous forme de récital.
    • Tino a tenu à cette première partie sous forme de revue pour faire plaisir au public qui le suit depuis si longtemps et pour le remercier ainsi que pour se faire plaisir.
    • Tino prenant soin de préciser que s'il s'était contenté en première partie d'un simple récital, il n'aurait pas fait un fauteuil de moins, et qu'il aurait gagné beaucoup plus (car moins de dépenses de personnels), mais qu'il n'en faisait pas une histoire d'argent. C'est cela, le Panache.
  • La Générale, le 9 novembre 1982, est l'occasion pour le Tout-Paris au grand complet de fêter un Tino Rossi radieux.

CDP0bbilletExonere9nov1982

Ci-dessus : billet, pour la Générale du 9 novembre 1982, où le tout Paris Show-biz est venu voir Tino.

  • Ici, un billet exonéré, pour un chanceux qui a pu voir Tino gratuitement ! 

(coll. C. R-V.)

_____

1982.11.09CartonInvitFouquetsRecto

CDPInvitationPayante9nov1982

Ci-dessus : carton d'invitation à la Générale du 9 novembre 1982 au Casino de Paris avec cotisation de soutien à l'association d'aide aux handicapés que Tino Rossi soutenait.

(coll. C. R-V.)

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : arrivée de Tino Rossi au Casino de Paris en début de soirée.
  • 1982.11.09ArriveeCDP001
  • 1982.11.09ArriveeCDP002
  • 1982.11.09ArriveeCDP003
  • 1982.11.09ArriveeCDP004

Ci-dessus : arrivée de Tino Rossi en début de soirée au Casino de Paris.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : derniers réglages orchestraux entre Tino Rossi et Paul Piot, son chef d'orchestre.

1982.11.09TinoEtPiotReglagesCDP

Ci-dessus : Tino Rossi et Paul Piot, son chef d'orchestre, pour les derniers réglages orchestraux avant de rejoindre sa loge.

Photographie Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : début du spectacle à 21h25, retransmis en direct sur France Inter en FM, le tout commenté par José Arthur.
    • Tino Rossi entre en scène en smoking noir, souliers noirs, nœud papillon noir et chemise blanche.
    • Tino Rossi, après avoir chanté le refrain Ô Corse, île d'amour s'adresse au public en ces termes : «Bonsoir. Il y a quelques années, oh ! C'était Hier ! Je débutais sur cette scène du Casino de Paris, et je chantais, dans un décor corse. Eh bien ce soir, c'est pareil, ou presque... »
    • durée 1'50''.

1982.11.09Tableau1CDPetPublicVIP

Ci-dessus : début de la Générale - Tino Rossi acclamé par le public VIP, à qui il s'adresse, en rappelant ses débuts au Casino de Paris en 1934...

  • Parmi le public de la Générale, nous comptons notamment : Marie Bizet, Roger Borniche, Jean Castel, Jacques Chazot, Karen Cheryl, Dalida, Mme Paul Derval, Régine, Guy des Cars, Line Renaud, Denise Fabre, Joseph Franceschi, Fernand Legros, Francis Lemarque, Francis Lopez, Guy Lux, Mireille Mathieu, Johnny Stark, Jean Marais, Yves Saint-Martin, Yvette Lebon, Annie Cordy, Marie-José Nat, Nicoletta, Alain Decaux...

Photographie Sygma - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : début du 1er tableau - le Tableau Corse. 
    • Tino Rossi interprète Corsica, La boudeuse, O Ciuciarella, Chanson pour ma brune accompagné par les guitaristes corses dirigés par Antoine Bonelli.
    • Tino Rossi enchaîne avec L'enfant qui chantait nouvelle chanson qui résume son enfance, sa vie.
    • durée : 15'00''.

1982.11.09Tableau1CDP013

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 1er tableau, le Tableau Corse, qui ouvre les bras au public.

Photographie Interpress - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09Tableau1CDPV001

  • 1982.11.09Tableau1CDPV002
  • 1982.11.09Tableau1CDPV003

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 1er tableau, le Tableau Corse.

  • Tino accompagné par les guitaristes corses, dont : Antoine Bonelli, François Grimaldi et François Giordani interprète les chansons corses qui ont fait sa gloire.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09Tableau1CDP001
  • 1982.11.09Tableau1CDP002
  • 1982.11.09Tableau1CDP003
  • 1982.11.09Tableau1CDP004
  • 1982.11.09Tableau1CDP005
  • 1982.11.09Tableau1CDP006
  • 1982.11.09Tableau1CDP007
  • 1982.11.09Tableau1CDP008
  • 1982.11.09Tableau1CDP009
  • 1982.11.09Tableau1CDP010
  • 1982.11.09Tableau1CDP011
  • 1982.11.09Tableau1CDP012

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 1er tableau, le Tableau Corse.

  • Tino accompagné par les guitaristes corses, dont : Antoine Bonelli, François Grimaldi et François Giordani interprète les chansons corses qui ont fait sa gloire.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : entr'acte ballet tango réglé par Barry Collins, sur le motif d'Adios pampa mia.
    • permet notamment à Tino Rossi de troquer son smoking noir pour son costume blanc.
    • durée : 2'50''.
  • Générale du 9 novembre 1982 : début du 2ème tableau - le Tableau Tango. 
    • Tino Rossi interprète les refrains de tangos qui ont fait son succès : Marilou, C'est à Capri, Il pleut sur la route, Guitare d'amour, C'était un musicien, Laissez-moi vous aimer et Tango bleu.
    • durée : 6'10''.

1982.11.09Tableau2CDP000

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 2ème tableau, le Tableau Tango.

Photographie X - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09Tableau2CDPV001
  • 1982.11.09Tableau2CDPV002
  • 1982.11.09Tableau2CDPV003
  • 1982.11.09Tableau2CDPV004
  • 1982.11.09Tableau2CDPV005
  • 1982.11.09Tableau2CDPV006

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 2ème tableau, le Tableau Tango.

  • Tino interprète ses plus grands tangos entouré par les danseurs dirigés par Barry Collins.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09Tableau2CDP001
  • 1982.11.09Tableau2CDP002
  • 1982.11.09Tableau2CDP003
  • 1982.11.09Tableau2CDP004
  • 1982.11.09Tableau2CDP005
  • 1982.11.09Tableau2CDP006
  • 1982.11.09Tableau2CDP007
  • 1982.11.09Tableau2CDP008
  • 1982.11.09Tableau2CDP009
  • 1982.11.09Tableau2CDP010
  • 1982.11.09Tableau2CDP011
  • 1982.11.09Tableau2CDP012
  • 1982.11.09Tableau2CDP013
  • 1982.11.09Tableau2CDP014

1982.11.09Tableau2CDP015

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 2ème tableau, le Tableau Tango.

  • Tino interprète ses plus grands tangos entouré par les danseurs dirigés par Barry Collins.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : début du 3ème tableau - le Tableau Cinéma. 
    • Tino Rossi, après avoir troqué en 10 secondes sa veste blanche pour sa magnifique veste rouge, pendant la descente d'un écran de cinéma géant, présente une projection d'extraits choisis de 3 de ses films et raconte ses souvenirs de carrière cinématographique, en fredonnant a cappella un refrain pour chaque film sélectionné... (J'aime les femmes, c'est ma folie... Maria... Tarentelle...), décrivant les personnages et les scènes majeures des extraits projetés : Marinella (saluant en direct Yvette Lebon sa partenaire dans le film, présente dans la salle ce soir-ci), Fièvres et Naples au baiser de feu (l'intonation de dépit de Tino en citant seulement le nom de feu Mireille Balin signifie beaucoup sur cette passion enfuie)...
    • durée : 12'30''.

1982.11.09Tableau3CDP001

1982.11.09Tableau3CDP002

1982.11.09Tableau3CDP003

Ci-dessus : Tino Rossi, seul, sur la scène du Casino de Paris dans le 3ème tableau, le Tableau Cinéma.

  • Les films 35mm de référence avaient été fournis aux époux Carpentier par M. Georges Bruneau, tinorossiste émérite, qui possédait une collection conséquente très-diversifiée sur Tino Rossi.
  • Ces films avaient été récupérés par Mme Lilia Rossi en personne, ayant demandé à M. Gilbert Carpentier de les lui livrer à son domicile, à Neuilly-sur-Seine, pour les rendre le 13 novembre 1982 en personne à M. Bruneau.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : entr'acte ballet sur le motif Méditerranée réglé par Barry Collins, avec les danseurs de claquettes.
    • permet notamment à Tino Rossi de troquer sa veste rouge pour sa veste bleu roy ; son nœud papillon noir pour une cravate rayée ; ses souliers noirs pour des mocassins blancs et s'armer de sa célèbre casquette de marin.
    • durée : 3'10''.
  • Générale du 9 novembre 1982 : début du 4ème tableau - le Tableau Opérettes.
    • Tino Rossi interprète les refrains de Naples au baiser de feu, Le temps des guitares, Le marchand de soleil et conclut le tableau par la chanson Méditerranée.
    • durée : 5'30''.

1982.11.09Tableau4CDP017

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 4ème tableau, le Tableau Opérettes.

Photographie Interpress - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09Tableau4CDP018

  • 1982.11.09Tableau4CDP001
  • 1982.11.09Tableau4CDP002
  • 1982.11.09Tableau4CDP003
  • 1982.11.09Tableau4CDP004
  • 1982.11.09Tableau4CDP005
  • 1982.11.09Tableau4CDP006
  • 1982.11.09Tableau4CDP007
  • 1982.11.09Tableau4CDP008
  • 1982.11.09Tableau4CDP009
  • 1982.11.09Tableau4CDP010
  • 1982.11.09Tableau4CDP011
  • 1982.11.09Tableau4CDP012
  • 1982.11.09Tableau4CDP013
  • 1982.11.09Tableau4CDP014
  • 1982.11.09Tableau4CDP015
  • 1982.11.09Tableau4CDP016

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 4ème tableau, le Tableau Opérettes.

  • Dans le feu de l'action, Tino perd sa casquette de marin, et une danseuse la lui rend...

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09Tableau3CDPV001
  • 1982.11.09Tableau3CDPV002

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 4ème tableau, le Tableau Opérettes.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : entr'acte général - 30 minutes.
  • Générale du 9 novembre 1982 : début du 5ème tableau - le Tour de Chant.
    • Tino Rossi interprète 50 ans d'amour, Le pinzutu, Tout me rappelle vous, La vie commence à 60 ans, Tristesse de Chopin, Ajaccio, J'avais vingt ans, Chantons l'amour et La complainte corse.
    • Tino Rossi, accompagné de la chorale de Saint-Eustache interprète Le rêve passe.
    • Tino Rossi interprète La paloma.
    • Tino Rossi, accompagné de la chorale de Saint-Eustache interprète l' Ave Maria de Schubert.
    • Tino Rossi interprète le traditionnel pot-pourri des chansons de Vincent Scotto : Ô Corse, île d'amour ; Vieni... Vieni... ; Tant qu'il y aura des étoiles ; Chanson pour Nina ; Le plus beau tango du monde et Tchi tchi...
    • Tino Rossi conclut le spectacle par Petit papa Noël avec la reprise en chœur générale par le public.
    • durée : 56'00''.
    • durée totale du spectacle : env. 2H10, entr'actes compris.

    photographies à venir.

  • 1982.11.09Tableau5CDP001
  • 1982.11.09Tableau5CDP002
  • 1982.11.09Tableau5CDP003
  • 1982.11.09Tableau5CDP004
  • 1982.11.09Tableau5CDP005
  • 1982.11.09Tableau5CDP006
  • 1982.11.09Tableau5CDP007
  • 1982.11.09Tableau5CDP008
  • 1982.11.09Tableau5CDP009
  • 1982.11.09Tableau5CDP010
  • 1982.11.09Tableau5CDP011
  • 1982.11.09Tableau5CDP012
  • 1982.11.09Tableau5CDP013
  • 1982.11.09Tableau5CDP014
  • 1982.11.09Tableau5CDP015
  • 1982.11.09Tableau5CDP016
  • 1982.11.09Tableau5CDP017
  • 1982.11.09Tableau5CDP018
  • 1982.11.09Tableau5CDP019
  • 1982.11.09Tableau5CDP020
  • 1982.11.09Tableau5CDP021
  • 1982.11.09Tableau5CDP022
  • 1982.11.09Tableau5CDP023
  • 1982.11.09Tableau5CDP024
  • 1982.11.09Tableau5CDP025
  • 1982.11.09Tableau5CDP026
  • 1982.11.09Tableau5CDP027
  • 1982.11.09Tableau5CDP028
  • 1982.11.09Tableau5CDP029
  • 1982.11.09Tableau5CDP030
  • 1982.11.09Tableau5CDP031
  • 1982.11.09Tableau5CDP032
  • 1982.11.09Tableau5CDP033
  • 1982.11.09Tableau5CDP034

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 5ème tableau, le Tour de Chant.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09Tableau5CDP035
  • 1982.11.09Tableau5CDP036
  • 1982.11.09Tableau5CDP037
  • 1982.11.09Tableau5CDP038
  • 1982.11.09Tableau5CDP039
  • 1982.11.09Tableau5CDP040
  • 1982.11.09Tableau5CDP041
  • 1982.11.09Tableau5CDP042
  • 1982.11.09Tableau5CDP043
  • 1982.11.09Tableau5CDP044
  • 1982.11.09Tableau5CDP045
  • 1982.11.09Tableau5CDP046
  • 1982.11.09Tableau5CDP047
  • 1982.11.09Tableau5CDP048
  • 1982.11.09Tableau5CDP049
  • 1982.11.09Tableau5CDP050
  • 1982.11.09Tableau5CDP051
  • 1982.11.09Tableau5CDP052
  • 1982.11.09Tableau5CDP053
  • 1982.11.09Tableau5CDP054
  • 1982.11.09Tableau5CDP055
  • 1982.11.09Tableau5CDP056
  • 1982.11.09Tableau5CDP057
  • 1982.11.09Tableau5CDP058

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 5ème tableau, le Tour de Chant.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09FinRevueCDP

Ci-dessus : juste après le baisser de rideau, Tino Rossi et Jacques Marouani se saluent, satisfaits de la qualité du spectacle et de l'accueil du public VIP en ce soir de Générale.

Photographie Sygma - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : Tino Rossi donne une courte interview à José Arthur, de France Inter, en fin de gala et remercie tout le public d'être venu ce soir.
    • José Arthur : « On se verra au Fouquet's tout à l'heure, mais je voulais simplement savoir... L'émotion merveilleuse étant donné l'accueil que vous avez reçu, ça doit quand même être bouleversant, pour vous... »
    • Tino Rossi : « Oui, c'est bouleversant pour moi, mais j'avais bien préparé mon affaire... Mes cinquante ans de chanson, je voulais les fêter comme je les ai fêtés ce soir. Voilà, je suis ravi, content, et je dis merci à tous ceux qui sont venus ce soir. »
    • durée : 0'40''.
  • Générale du 9 novembre 1982 : Tino Rossi a rejoint sa loge pour se changer.

1982.11LogeTinoRossiCDP

Ci-dessus : la loge de Tino Rossi du Casino de Paris reconstituée ultérieurement pour l'exposition Tino Rossi - de l'Île à Lille.

Photographie Bazinet - Novembre 1984 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09LogeCDP000

Ci-dessus : Tino Rossi de retour dans sa loge, après la fin du spectacle.

Photographie Interpress - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09LogeCDP001
  • 1982.11.09LogeCDP002
  • 1982.11.09LogeCDP003
  • 1982.11.09LogeCDP004

Ci-dessus : Tino Rossi de retour dans sa loge, après la fin du spectacle.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : Tino Rossi est rejoint dans sa loge par plusieurs VIP venues le féliciter et le remercier pour la qualité de son spectacle.

1982.11.09LogeCDP005

  • 1982.11.09LogeCDP006
  • 1982.11.09LogeCDP007
  • 1982.11.09LogeCDP008
  • 1982.11.09LogeCDP009
  • 1982.11.09LogeCDP010
  • 1982.11.09LogeCDP011
  • 1982.11.09LogeCDP012
  • 1982.11.09LogeCDP013
  • 1982.11.09LogeCDP014
  • 1982.11.09LogeCDP015
  • 1982.11.09LogeCDP016
  • 1982.11.09LogeCDP017
  • 1982.11.09LogeCDP018
  • 1982.11.09LogeCDP019

Ci-dessus : Tino Rossi reçoit les félicitations de personnalités du Tout-Paris à la fin du spectacle, dans sa loge du Casino de Paris.

  • clichés 1 à 3 : félicité par Félix Marouani, son impresario historique depuis 1934 (en retraite).
  • clichés 4 à 6 : félicité par Marie-José Nat.
  • cliché 7 : félicité par Danyel Gérard.
  • cliché 8 : félicité par Annie Cordy.
  • cliché 9 : félicité par personnalité à identifier.
  • clichés 10 et 11 : félicité par Fernand Legros, le marchand d'art (et faussaire !).
  • clichés 12 à 15 : félicité par Yvette Lebon et Lilia Rossi.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09TinoRossiLogeCDP01

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa loge du Casino de Paris, recevant les félicitations sincères de Mireille Mathieu à la fin de la générale de la revue Cinquante ans d'amour.

  • en arrière plan : Francis Lopez, Youri Manoff et Johnny Stark.

Photographie Laforêt - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09TinoRossiLogeCDP02

Ci-dessus : Tino Rossi dans sa loge du Casino de Paris, recevant les félicitations de Dalida à la fin de la générale de la revue Cinquante ans d'amour.

  • en arrière plan : Lilia qui regarde d'un œil plutôt inquiet Tino embrasser Dalida avec un entrain certain...

Photographie Laforêt - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Générale du 9 novembre 1982 : Tino Rossi, une fois changé, se livre à la traditionnelle séance de dédicace pour son nombreux public de tinorossistes venus en nombre...

1982.11.09DedicaceCDP001

Ci-dessus : la boutique-stand dédiée à Tino Rossi dans l'enceinte même du Casino de Paris, où notre vedette va dédicacer ses disques, photographies et programmes...

Photographie Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.09DedicaceCDP002
  • 1982.11.09DedicaceCDP003
  • 1982.11.09DedicaceCDP004
  • 1982.11.09DedicaceCDP005

Ci-dessus : séance de dédicaces par Tino Rossi après la Générale.

  • cliché 1 : complètement à gauche, M. Roland Lacroux tinorossiste émérite du club et authentique Résistant.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • À la fin de la Générale du 9 novembre 1982, le public du show-biz, la famille Rossi et les fidèles tinorossistes prolongent la fête avec Tino Rossi toute la nuit en partant au Fouquet's.
  • 1982.11.09ClubEtRossiCDP001
  • 1982.11.09ClubEtRossiCDP002

Ci-dessus, au centre du cliché : Pierrette Ferrari-Rossi (fille de Tino) et son époux Marceau Ferrari, entourés par les fidèles tinorossistes venus au soir de la Générale, peu avant de quitter le Casino de Paris pour le Fouquet's.

  • cliché 1, de g-à-d : M. Claude Herbelot (tinorossiste), Mme Suzanne Guihuit (tinorossiste), M. René Guihuit (Président du Club Tino Rossi), Mme Josette Derouard (tinorossiste), Pierrette Ferrari-Rossi, Marceau Ferrari, Mme Jacqueline Brûlé (tinorossiste), M. Xavier Moreschi (Directeur de l'Annuaire Mondial des Corses).
  • cliché 2, de g-à-d : M. René Guihuit (Président du Club Tino Rossi), Pierrette Ferrari-Rossi, Marceau Ferrari, Mme Jacqueline Brûlé (tinorossiste), M. Xavier Moreschi (Directeur de l'Annuaire Mondial des Corses).

Photographies X - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : arrivée de Tino Rossi.
    • À l'arrivée devant le Fouquet's, l'accueil est délirant, en présence de deux haies d'honneur par les grognards de la Garde Impériale qui saluent Tino à son passage, le tout en musique Empire...

1982.11.09ArriveeFouquets001

Ci-dessus : Tino Rossi arrive devant la porte du Fouquet's.

  • Immédiatement derrière Tino : M. Roger Borniche, écrivain et inspecteur de police (E.R.)

Photographie Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09TinoRossiFouquetsPortrait1

Ci-dessus : portrait de Tino Rossi au Fouquet's

Photographie Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : un repas de grande gastronomie est donné, au menu mémorable que nous vous proposons de redécouvrir...
    • Chaque plat porte le nom d'une chanson enregistrée par Tino Rossi. 
    • À noter que le premier titre Bonsoir Madame la Lune est resté inédit, tandis que Ce n'est qu'un rêve correspond en réalité à Ce n'est qu'un songe.

1982.11.09CartonMenuFouquetsRecto

FouquetsMenu9nov1982

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : au cours du repas, Tino Rossi salue patiemment l'ensemble des convives.
    • Tino offre une tournée générale aux convives à la mémoire de Raimu, d'où son verre à la main sur la plupart de ces photographies. En effet, en 1982, Tino Rossi est alors le dernier survivant de la "Bande à Raimu" qui fréquentait assidûment le Fouquet's.
    • Pendant plus de quarante ans, Tino Rossi aura été un client assidu du Fouquet's. Lorsqu'il était à Paris, il y prenait ses repas lorsqu'il était seul, organisait tous ses déjeuners et dîners d'affaires, et lorsqu'il voulait inviter des amis... Les soupers de toutes ses premières,  les repas de galas de toutes ses opérettes se font au Fouquet's...
  • 1982.11.09RepasFouquets001
  • 1982.11.09RepasFouquets002
  • 1982.11.09RepasFouquets003
  • 1982.11.09RepasFouquets004
  • 1982.11.09RepasFouquets005
  • 1982.11.09RepasFouquets006
  • 1982.11.09RepasFouquets007
  • 1982.11.09RepasFouquets008
  • 1982.11.09RepasFouquets009
  • 1982.11.09RepasFouquets010
  • 1982.11.09RepasFouquets011
  • 1982.11.09RepasFouquets012
  • 1982.11.09RepasFouquets013
  • 1982.11.09RepasFouquets014
  • 1982.11.09RepasFouquets015
  • 1982.11.09RepasFouquets016
  • 1982.11.09RepasFouquets017
  • 1982.11.09RepasFouquets018

Ci-dessus : Tino Rossi faisant le tour des tables du Fouquet's au soir du 9 novembre 1982. 

  • clichés 1 et 2 : avec Mme Maritie Carpentier, co-productrice de la revue Cinquante ans d'amour et M. Jacques Chazot, danseur étoile émérite, écrivain...
  • clichés 3 et 4 : en discussion avec M. Jean Méjean, Directeur Général du Casino de Paris.
  • clichés 5 et 6 : saluant des admirateurs (à identifier), accompagné par M. Antoine Bonelli, le grand guitariste de Tino qui l'accompagne depuis 1949.
  • clichés 7 et 8 : saluant Madame la productrice d'émission de télévision Jacqueline Duforest.
  • cliché 9 : accolade avec M. Johnny Stark, le grand impresario ; à droite Mme Lilia Rossi.
  • cliché 10 : saluant, semble-t-il, M. Claude Rogen, son pianiste au Casino de Paris.
  • clichés 11 et 12 : saluant des admirateurs (à identifier), accompagné par M. Antoine Bonelli, le grand guitariste de Tino (à gauche).
  • clichés 13 et 14 : en conversation avec M. Gérard Trimbach son Directeur Artistique EMI depuis 1972 (cliché 13, complètement à droite : Mme Évelyne Dhéliat, speakerine et présentatrice sur TF1).
  • cliché 15 : salue une tablée d'admirateurs, serrant la main de Mme Jacqueline Huet (de dos, en tailleur blanc), speakerine et présentatrice sur TF1. Assise en face, Mme Martine Bogé, speakerine sur TF1. Debout, tenant un disque, Mme Simone Langlois, chanteuse. Assis, à la gauche de Mme Huet, l'Inspecteur de Police et écrivain Roger Borniche. À droite, debout, M. Antoine Bonelli, le grand guitariste de Tino.
  • clichés 16 à 18 : dédicaçant le 33 tours spécial Fouquet's à M. Bernard Haller, le célèbre humoriste suisse ; en présence de Mme Yvette Lebon, sa partenaire dans le film Marinella (1936), pour une dédicace.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09CartonInvitFouquetsRecto

FouquetsInvitationGratuite9nov1982

Ci-dessus : certains privilégiés étaient invités tous frais payés au festin par EMI - Pathé-Marconi... 

  • Ce carton d'invitation au Fouquet's était adressé au journaliste Paul Giannoli, heureux invité au repas (coll. C. R-V.)

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : au cours de ce repas de fête prolongé, José Arthur interviewe en direct sur France Inter onze convives présents au Casino de Paris et livrent leur opinion enthousiaste et parfois émouvante sur Tino et le spectacle.
    • La Responsable du service culture de France Inter - Sophie Dumoulin qui livre une analyse très-fine du phénomène Tino, le danseur étoile émérite Jacques Chazot, la chanteuse Line Renaud, la chanteuse Karen Cheryl, M. le Directeur du Casino de Paris - Jean Méjean, la chanteuse Nicoletta, la chanteuse Régine, le célèbre jockey Yves Saint-Martin, le célèbre historien Alain Decaux, le chanteur Francis Lemarque et Mme la Metteur en scène - Maritie Carpentier.
    • Anecdote amusante : José Arthur, en discutant avec Maritie Carpentier, tente en fin d'interview un parallèle très osé sur la ressemblance entre M. Tino Rossi et M. François Mitterrand dès 1936 lorsque grimé en Casanova dans le film Marinella. Même si comparaison n'est pas raison, José Arthur forme un constat assez juste, car, dans les dernières années de la vie de Tino, il existe bien une certaine ressemblance entre les deux hommes, tant au niveau de l'aspect général de la silhouette, des mimiques, que dans l'expression orale...
    • durée : env. 30'00''.
  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : arrivée des cuisines d'une énorme pièce montée entièrement inspirée de la grande carrière de Tino. 
    • Tino Rossi entouré de son épouse, de son fils Laurent et de sa fille Pierrette entonnent une série de chants de sa carrière, le tout avec les guitaristes corses menés par Antoine Bonelli.

1982.11.09GateauFouquetsV001

  • 1982.11.09GateauFouquetsV001
  • 1982.11.09GateauFouquetsV002
  • 1982.11.09GateauFouquetsV003

Ci-dessus : arrivée de l'énorme pièce-montée... Tino Rossi entouré par son épouse Lilia et sa fille Pierrette Ferrari-Rossi.

  • à gauche, Laurent Rossi tente une escalade festive de la pièce-montée !

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11.09GateauFouquets001

  • 1982.11.09GateauFouquets002
  • 1982.11.09GateauFouquets003
  • 1982.11.09GateauFouquets004
  • 1982.11.09GateauFouquets005

Ci-dessus : devant l'énorme pièce-montée qui arrive des cuisines, Tino Rossi entouré de son fils Laurent, de son épouse Lilia et de sa fille Pierrette, pousse la chansonnette pour la nombreuse assistance...

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : devant l'énorme pièce-montée entièrement inspirée de la grande carrière de Tino. 
    • Tino Rossi rejoint et entouré par les stars féminines la chanson française et du spectacle du Tout-Paris.
  • 1982.11.09GateauFouquets006
  • 1982.11.09GateauFouquets007
  • 1982.11.09GateauFouquets008
  • 1982.11.09GateauFouquets009
  • 1982.11.09GateauFouquets010
  • 1982.11.09GateauFouquets011
  • 1982.11.09GateauFouquets012
  • 1982.11.09GateauFouquets013

Ci-dessus : devant l'énorme pièce-montée, Tino Rossi rejoint et entouré par les stars féminines de la chanson française et du spectacle du Tout-Paris.

  • de g-à-d au premier plan : Yvette Lebon (robe bleue) ; Line Renaud (robe noire) ; Mireille Mathieu (robe blanche) ; Tino Rossi ; Dalida ; Marie-José Nat et Régine.
  • au second plan, l'on reconnaît, vers la gauche, les guitaristes corses Antoine Bonelli et François Giordani, ainsi qu'Évelyne Dhéliat alors speakerine et présentatrice d'émissions sur TF1.

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : Tino Rossi conclut le repas en coupant l'énorme pièce-montée entièrement inspirée de sa grande carrière.
  • 1982.11.09GateauFouquets014
  • 1982.11.09GateauFouquets015
  • 1982.11.09GateauFouquets016
  • 1982.11.09GateauFouquets017
  • 1982.11.09GateauFouquets018
  • 1982.11.09GateauFouquets019
  • 1982.11.09GateauFouquets020
  • 1982.11.09GateauFouquets021

1982.11.09GateauFouquets022

Ci-dessus : Tino Rossi commence la découpe de l'énorme pièce-montée inspirée de sa longue carrière, accompagné par les guitaristes corses Antoine Bonelli (guitare sèche) et François Giordani (guitare électrique).

Photographies Davy - 9 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : Tino Rossi salue les derniers irréductibles de la soirée avant de quitter les lieux.
  • 1982.11.10FinFouquets001
  • 1982.11.10FinFouquets002
  • 1982.11.10FinFouquets003
  • 1982.11.10FinFouquets004

Ci-dessus : Tino Rossi et Jacques Chazot se saluent en toute fin de soirée, puis Roland Gerbeau salue longuement Tino Rossi et son épouse Lilia avant le départ du Fouquet's.

Photographies Davy - 10 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • Soirée du 9 novembre 1982 au Fouquet's : fin des festivités à 5H00 du matin et départ de Tino Rossi.

1982.11.10SortieFouquets001

Ci-dessus : Tino Rossi et son épouse Lilia quittent le Fouquet's à 5H00 du matin, après cette mémorable soirée.

Photographie Sygma - 10 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

  • 1982.11.10SortieFouquets002
  • 1982.11.10SortieFouquets003

Ci-dessus : Tino et Lilia Rossi regagnent leur domicile, à Neuilly-sur-Seine, avec leur automobile Peugeot 604.

Photographies Davy - 10 novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

Chaque convive participant à la soirée du Fouquet's recevait les cadeaux suivants :

  • une bouteille d'Armagnac étiquetée Cinquante ans d'Amour - Tino Rossi.
  • une bouteille d'Eau de Toilette "Bandit" de Robert Piguet.
  • un 33 tours souvenir "Cinquante ans d'Amour - Fouquet's - 9 novembre 82" référence SP1204, pressé spécialement pour l'occasion par EMI.

33T30cmSP1204recto

Ci-dessus : 33 tours souvenir "Cinquante ans d'amour - Fouquet's - 9 novembre 1982" - SP1204 EMI (Coll. C. R-V.)

  • Nota : il s'agit des mêmes enregistrements et des mêmes matrices que l'album commercialisé sous la référence 2C070 - 73358.

_____

1982.11.13BilletOrchestre

CDP0dbilletOrchestreVerso20nov1982

Ci-dessus : billet type du spectacle. (coll. C. R-V.)

_____

Avertissement ! Tout ce qui concerne la soirée du 13 novembre 1982 fera l'objet d'une refonte complète à venir - ne pas en tenir compte - les inexactitudes seront supprimées et la situation normalisée dès que possible.

  • Le Casino de Paris, le 13 novembre 1982, en soirée...

CDP0eEntree13Nov1982

Ci-dessus : vue extérieure du Casino de Paris - Spectacle Tino rossi, le 13 novembre 1982. (coll. C. R-V.)

_____

CDP0fAfficheEntree13nov1982

Ci-dessus : affiche de la revue, collée sur la façade du Casino de Paris. (Coll. C. R-V.)

_____

  • Ci-contre : Tino commence le spectacle en chantant sa nouvelle chanson "Corsica" (1982). (coll. C. R-V.)

_____

CDP1Introduction13nov1982

  • Puis il poursuit avec le "Tableau Corse", accompagné d'Antoine Bonelli et ses guitaristes corses.

CDP2TableauCorse13Nov1982a

CDP2TableauCorse13Nov1982b

Ci-dessus : Tableau Corse, avec les guitaristes, 13 novembre 1982, comme en Octobre 1934... Rien n'a changé ou si peu... (coll. C. R-V.)

_____

  • Ensuite, vient le Tableau Tango, avec les danseurs et danseuses chorégraphiés par Barry Collins, s'il vous plaît... 

CDP3TableauTango13nov1982a

CDP3TableauTango13Nov1982b

Ci-dessus : Tableau Tango. Tino Tango... On sent Tino heureux sur scène (coll. C. R-V.)

_____

  • Le spectacle se poursuit avec le Tableau Cinéma, où Tino, en maître de cérémonie face au grand écran, évoque en direct sa carrière cinématographique, au rythme des bobines 35mm qui déroulèrent son succès dans tous les cinémas de France (et d'ailleurs !). (Coll. C. R-V.)


CDP4TableauCinema13Nov1982

_____

  • Puis, avec le Tableau Opérettes, la chanson reprend ses droits : 
    • Naples au baiser de feu, 
    • Le temps des guitares, 
    • Le marchand de soleil,
    • et bien entendu, Méditerranée. Elles sont toutes passées en revue !

CDP5TableauOperettes13nov1982a

Ci-dessus et ci-contre : Tino dans Méditerranée, le 13 novembre 1982. On sent vraiment que l'Opérette, c'est aussi "son truc". (coll. C. R-V.)

_____

CDP5TableauOperettes13Nov1982b

  • Et bien sûr, Tino enchaîne son Tour de Chant, où il interprète et réinterprète ses derniers succès et ses succès de toujours... Pour le public qui le suit partout...
    • Cinquante ans d'amour (1982)
    • Le Pinzutu (1962)
    • Tout me rappelle vous (1982)
    • La vie commence à 60 ans (1978)
    • Tristesse de Chopin (1939)
    • Ajaccio (1955)
    • J'avais vingt ans (1963)
  • Chantons l'amour (1974)
  • La complainte corse (1943)
  • Le rêve passe (1968)
  • La Paloma, (1962)
  • Ave Maria de Schubert (1938)
  • Pot-pourri de Vincent Scotto (1936)
  • Petit papa Noël (1946).

CDP6TourDeChant13Nov1982a

Ci-dessus : Tour de Chant du 13 novembre 1982. Tino Rossi est véritablement un lutteur. Un combattant de la chanson. Un forçat de la scène et qui force le respect. (coll. C. R-V.)

_____

CDP6TourDeChant13nov1982b

Ci-dessus : Tino nous chante "J'avais vingt ans"... Une chanson qui, au crépuscule de sa vie, prenait alors tout son sens... mais, en Novembre 1982, nous ne le savions pas encore... (coll. C. R-V.)

_____

CDP6TourDeChant13nov1982c

Ci-dessus : Final du Tour de Chant du 13 novembre 1982. Le public est comblé, Tino est heureux et ceci se voit ; et même les musiciens sont contents : carton plein pour Tino, comme d'habitude ! (coll. C. R-V.)

_____

  • Fin du spectacle, retour en coulisses, dans la loge... Démaquillage... Retour à la banalité... Mais une Star, une Vedette de son ampleur, se doit aussi à ses admirateurs de toujours qui le suivent depuis plusieurs décennies... Tino est respecté car Tino est respectable. Il est un véritable professionnel. Tino se donne, Tino donne tout...

CDP8Loge13nov1982

Ci-dessus : dans sa loge, avec ses admirateurs de toujours le 13 novembre 1982. À droite, M. Jean Pichon, grand admirateur depuis tant de décennies, qui recevait Tino chez lui et l'accompagnait partout en voiture lorsqu'il allait en cure thermale à la Roche-Posay, chaque année... À gauche, M. Claude Herbelot, grand fan de Tino. (coll. C. R-V.)

_____

  • Enfin, séance traditionnelle de dédicaces au Casino de Paris. Tino toujours stoïque et d'une patience infinie pour faire plaisir à tous ses admirateurs, jusqu'au dernier. Tino signe. Il signe pour tout le monde : anonymes, célébrités, riches, pauvres, jeunes, vieux, beautés, laiderons... Peu importe : avec Tino, c'est l'égalité.

CDP9Dedicacesnov1982a

Ci-dessus : séance de dédicaces au Casino, le 13 novembre 1982.  (coll. C. R-V.)

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : dernier spectacle, les aficionados sont (re)venus en masse voir Tino pour une dernière fois : le grand hall du Casino de Paris est noir de monde.

1983.01.02CDPbazHall001

Ci-dessus : Grand Hall du Casino de Paris noir de monde, pour la Dernière.

Photographie Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : début de la revue, le 1er tableau - le Tableau Corse.
  • 1983.01.02CDPbazTableau1n001
  • 1983.01.02CDPbazTableau1n002
  • 1983.01.02CDPbazTableau1n003
  • 1983.01.02CDPbazTableau1n004

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 1er tableau, le Tableau Corse.

  • Tino accompagné par les guitaristes corses, dont : Antoine Bonelli, François Grimaldi et François Giordani interprète les chansons corses qui ont fait sa gloire.

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : entr'acte ballet tango réglé par Barry Collins, sur le motif d'Adios pampa mia.
    • permet notamment à Tino Rossi de troquer son smoking noir pour son costume blanc.
  • 1983.01.02CDPbazEntracte1n001
  • 1983.01.02CDPbazEntracte1n002

Ci-dessus : entr'acte ballet tango entre les 1er et 2ème tableaux

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : le 2ème tableau - le Tableau Tango.
  • 1983.01.02CDPbazTableau2n001
  • 1983.01.02CDPbazTableau2n002

1983.01.02CDPbazTableau2n003

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 2ème tableau, le Tableau Tango.

  • Tino accompagné par les danseurs et danseuses sur une chorégraphie de Barry Collins.

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : entr'acte ballet sur le motif Méditerranée réglé par Barry Collins, avec les danseurs de claquettes.
    • permet notamment à Tino Rossi de troquer sa veste rouge pour sa veste bleu roy ; son nœud papillon noir pour une cravate rayée ; ses souliers noirs pour des mocassins blancs et s'armer de sa célèbre casquette de marin.

1983.01.02CDPbazEntracte2n001

Ci-dessus : entr'acte aux claquettes entre les 3ème et 4ème tableaux

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : le 4ème tableau - le Tableau Opérettes.
  • 1983.01.02CDPbazTableau4n001
  • 1983.01.02CDPbazTableau4n002

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 4ème tableau, le Tableau Opérettes.

  • Tino accompagné par les danseurs et danseuses sur une chorégraphie de Barry Collins.

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : le 5ème tableau - le Tour de Chant.
  • 1983.01.02CDPbazTableau5n001
  • 1983.01.02CDPbazTableau5n002

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le Tour de Chant.

  • Tino seul sur scène, face à son public pour la dernière fois...

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : dernier spectacle, ultime final,  Tino conclut avec Petit papa Noël, en présence de Félix Marouani qui a revêtu en cette occasion le costume du Père Noël. Le rideau du Casino de Paris va se refermer sur Tino pour la dernière fois. Émotion de Tino, émotion des danseurs, émotion du public... 
    • En cette occasion, pour cette ultime représentation, les confettis inondent la scène.
    • C'est la dernière fois que Tino Rossi se produira sur scène... 

1983.01.02FinalCDPdavy001

  • 1983.01.02FinalCDPdavy002
  • 1983.01.02FinalCDPdavy003
  • 1983.01.02FinalCDPdavy004
  • 1983.01.02FinalCDPdavy005
  • 1983.01.02FinalCDPdavy006
  • 1983.01.02FinalCDPdavy007
  • 1983.01.02FinalCDPdavy008
  • 1983.01.02FinalCDPdavy009
  • 1983.01.02FinalCDPdavy010
  • 1983.01.02FinalCDPdavy011

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris dans le 5ème tableau, le Tour de Chant.

  • clichés 1 à 4 : Tino à la fin du Tour de Chant, interprète Petit papa Noël, en présence de Papa Noël (Félix Marouani) !
  • clichés 5 à 7 :  Applaudissements par toute la troupe du Casino de Paris.
  • clichés 8 à 11 : Tino sous les confettis, remercie le public pour ses 50 ans de carrière !
  • cliché 9 : le jeune Bruno Bazinet remet une gerbe de fleurs à Tino Rossi en cette ultime représentation.

Photographies Davy - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Dernière du 2 janvier 1983 : ultime apparition de Tino Rossi sur une scène. Alors que le rideau du Casino de Paris s'est refermé pour la dernière fois sur la revue Cinquante ans d'amour, Tino le franchit à nouveau pour saluer une fois encore et pour l'ultime fois, le public...
    • Dès le 4 janvier, fait inhabituel, il déclare à des amis : « je me sens fatigué... » Mais c'est déjà, hélas, le triste épilogue qui se profile...
  • 1983.01.02RideauCDPdavy001
  • 1983.01.02RideauCDPdavy002
  • 1983.01.02RideauCDPdavy003
  • 1983.01.02RideauCDPdavy004

Ci-dessus : Tino Rossi sur la scène du Casino de Paris franchit le rideau et adresse un ultime salut au public.

Photographies Davy - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

1983.01.02ConfettisTinoRossiCDP

Ci-dessus : véritables confettis récupérés en fin de spectacle au Casino de Paris le 2 janvier 1983, par un pilier du Club Tino Rossi, lors de l'ultime représentation de la revue Cinquante ans d'amour (Coll. C. R-V.)

  • Lorsque l'on sait la durée de vie d'un confetti, sitôt lancé, sitôt à terre, il est extraordinaire qu'il nous en soit parvenus jusques à nous...

_____

1983.01.02LogeCDPMignucci001

  • 1983.01.02LogeCDPMignucci002
  • 1983.01.02LogeCDPMignucci003

Ci-dessus : Tino Rossi recevant dans sa loge à la fin de la dernière représentation du Casino de Paris.

  • cliché 1 : de gauche à droite : Laurent Rossi, François Grimaldi (guitariste corse), Paulette de "l'Ajaccienne", Antoine Bonelli, Roland Gerbeau (Directeur Artistique de Tino concernant les spectacles et la télévision), Tino Rossi et François Giordani (guitariste corse).

Photographies Mignucci - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 2 janvier 1983, à la buvette du Casino de Paris, où les spectateurs trinquent à la fin du spectacle.
  • 1983.01.02CDPbazBarN001
  • 1983.01.02CDPbazBarN002

Ci-dessus : buvette du Casino de Paris après la fin de l'ultime représentation.

  • cliché 1 de g-àd : M. Henri Nectoux (Délégué général du Club Tino Rossi) salue M. Antoine Bonelli et Mme Paulette "de l'Ajaccienne".
  • cliché 2 de g-à-d : M. Antoine Bonelli, X, Mme Thérèse Bruneau (tinorossiste), X.

Photographies Bazinet - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

  • Le 2 janvier 1983, après l'ultime représentation de la revue Cinquante ans d'amour, Tino Rossi offre (sur ses deniers) un pot au champagne pour tout le personnel du Casino de Paris
    • Tino boit le verre de l'amitié avec tout le personnel du Casino de Paris.
    • Tino dispense toujours des attentions au personnel d'exécution, gage du succès des représentations.
  • 1983.01.02PotCDPMignucci001
  • 1983.01.02PotCDPMignucci002
  • 1983.01.02PotCDPMignucci003
  • 1983.01.02PotCDPMignucci004
  • 1983.01.02PotCDPMignucci005
  • 1983.01.02PotCDPMignucci006
  • 1983.01.02PotCDPMignucci007
  • 1983.01.02PotCDPMignucci008
  • 1983.01.02PotCDPMignucci009
  • 1983.01.02PotCDPMignucci010
  • 1983.01.02PotCDPMignucci011
  • 1983.01.02PotCDPMignucci012
  • 1983.01.02PotCDPMignucci013
  • 1983.01.02PotCDPMignucci014
  • 1983.01.02PotCDPMignucci015
  • 1983.01.02PotCDPMignucci016
  • 1983.01.02PotCDPMignucci017
  • 1983.01.02PotCDPMignucci018

Ci-dessus : pot au Casino de Paris, au soir de la Dernière.

  • clichés 1 à 3 : le personnel du Casino de Paris autour de Laurent Rossi.
  • clichés 4 & 5 : Laurent Rossi accompagné du guitariste Antoine Bonelli.
  • cliché 6 : Roland Gerbeau tend le verre de l'amitié.
  • clichés 7 & 8 : Tino Rossi entouré du personnel du Casino de Paris ; derrière lui, le Directeur du Casino de Paris - Jean Méjean.
  • cliché 9 : Tino Rossi entouré du personnel du Casino de Paris.
  • cliché 10 : Laurent Rossi, X, Jean Méjean, Roland Gerbeau.
  • cliché 11 : Laurent Rossi, X, Jean Méjean.
  • cliché 12 : Jean Méjean, Tino Rossi, X.
  • cliché 13 : Jean Méjean, Tino Rossi.
  • cliché 14 : Xavier Moreschi, Jean Méjean, Paulette "de l'Ajaccienne", X, Denis (le concierge historique du Casino de Paris), Tino Rossi, Antoine Bonelli, X.
  • cliché 15 : Xavier Moreschi, Tino Rossi, Jean Méjean, X, François Giordani (guitariste), Claude Rogen (pianiste de Tino).
  • cliché 16 : Xavier Moreschi, Tino Rossi, X, François Giordani, Claude Rogen, Jean Méjean, Roland Gerbeau, Antoine Bonelli.
  • cliché 17 : Tino Rossi, X, François Giordani, Claude Rogen, Jean Méjean, Roland Gerbeau.
  • cliché 18 : Laurent Rossi entouré du personnel du Casino de Paris.

Photographies Mignucci - 2 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

1983.01.18NiceMatinCdp2Janv83

Ci-dessus : article qui fait le bilan des deux mois de la revue Cinquante ans d'amour au Casino de Paris.

Nice-Matin - 18 janvier 1983 - Coll. C. R-V.

_____

1982.11TinoRossiDedicaceCdpLunettesNoires

Ci-dessus : Tino Rossi au Casino de Paris lors du séance de dédicaces après le spectacle.

Photographie X - Novembre 1982 - Coll. C. R-V.

_____

1975DedicaceTR

Site Tino Rossi © Claude Rizzo-Vignaud, 28 novembre 2021.

compteur.js.php?url=I%2BZzFA%2B9Dbk%3D&d